Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ENTRETIEN> Importance du deuil

Il reste nécessaire pour surmonter un décès

0000121212129Dans la tradition burundaise, le deuil a une grande importance pour surmonter la douleur causée par la mort d’un être cher. S’il n’y a pas de deuil suite à des raisons multiples, l’individu peut subir des conséquences au niveau psychologique ou social. Ce sont les propos d’Adelin Christian Ndatimana, un psycho éducateur. 


La perte d’un être cher survient d’une façon incompréhensible qui dévaste celui qui a perdu son proche. Et surmonter le décès d’un être cher est une épreuve très difficile qui demande du temps. C’est pourquoi, il est nécessaire d’organiser le deuil si c’est possible afin de pouvoir aller de l’avant. M. Ndatimana a fait savoir que chacun vit le deuil de sa manière et selon la personne qu’il a perdue.

Il a indiqué que le plus difficile pour organiser le  deuil est d’accepter les émotions et de ne pas les refouler. Car, la plupart de ceux qui perdent  un être cher font recours aux désirs de refoulement en pensant qu’ils agissent d’une manière adéquate. Or, les désirs  refoulés vont revenir à la surface d’une manière ou d’une autre. Ainsi, notre source a évoqué des personnes qui perdent les êtres chers mais qui n’ont pas l’occasion de les enterrer.  A cela, il a dit que  l’entourage doit l’aider à comprendre que la personne n’est plus. Aussi, il est très important qu’il comprenne que  la mort est une réalité sociale. Ainsi, celui qui a perdu va réaliser qu’il n’y a pas d’injustice dans la mort du fait  qu’il n’y a pas d’âge pour la mort et elle ne vient pas ni avant ni lui après. Aussi, l’entourage doit  faire tout le nécessaire pour éviter la solitude car l’isolement est une mauvaise attitude qui peut conduire l’individu à des idées noires comme le suicide.M. Ndatimana a précisé que l’aide du psychologue est un processus nécessaire si l’individu qui a perdu le sien commence à présenter des cauchemars en se rappelant de la personne qui est morte. Le psychologue doit l’écouter d’une façon attentive dans l’objectif de l’aider à surmonter cette situation. Il peut aussi lui proposer de pratiquer des activités sportives, des divertissements, etc.

Cela pour le faire oublier mais aussi pour l’aider à dormir en état de fatigue.  M. Ndatimana a souligné que même si le deuil est difficile, il reste nécessaire pour surmonter un décès. Pour organiser son deuil, un individu, accepte les émotions même les pleurs afin de continuer son chemin le plus sereinement possible.
Fidès Ndereyimana

Ouvrir