Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CICR> Atelier d’échanges avec les journalistes

Sensibiliser les journalistes sur certains thèmes qui sont chers au CICR, l’un des objectifs de l’atelier

0000aaabab0205Le comité international de la Croix-Rouge (CICR) a organisé un atelier d’échanges avec les journalistes, le mardi 30 avril 2019, en vue de les sensibiliser sur certains thèmes qui lui sont chers. 

Au cours dudit atelier, certains thèmes ont été retenus. Il s’agit notamment des quatre conventions de Génève et identité et principales activités du CICR au Burundi, sans oublier la présentation sur la Croix-Rouge au Burundi.Dans son discours d’ouverture, le chef de la délégation de la Croix Rouge du Burundi, Philippe Beauverd, a fait savoir que le but de cet atelier est de présenter le travail de la Croix-Rouge en détail et sa manière de travailler qui se caractérise par une transparence et une collaboration étroite avec les autorités nationales des pays du secteur d’intervention.

M. Beauverd a invité les journalistes à poser toutes les questions possibles en rapport avec le CICR. Il a ensuite indiqué que cet atelier a été organisé pour sensibiliser les journalistes sur les thèmes qui sont souvent abordés par les médias, le Parlement et ailleurs. Certaines activités allant dans ce sens ont été  développées ces dernières années. Certains journalistes ont été envoyés dans un séminaire à Dakar sur la manière d’écrire certains thèmes délicats qui concernent de près ou de loin le CICR.

L’année passée, a dit M. Beauverd, le CICR a organisé un concours à l’intention des journalistes pour sélectionner ceux qui devaient partir pour le Sénégal dans un séminaire qui avait des thèmes différents. Selon le directeur des programmes à la Croix-Rouge du Burundi, Etienne Ndikuriyo, l’on a organisé des activités avec les médias pour parler du mode opératoire de la Croix-Rouge du Burundi. Cet atelier va ainsi offrir aux  journalistes une occasion de  traiter des informations de la Croix-Rouge d’une manière efficace et efficiente, et utiles à la société burundaise. La Croix-Rouge est très ouverte à la communication et elle attend à collaborer avec les médias pour faire comprendre davantage ce qu’elle fait et ce qui se fait sur le terrain. La Croix-Rouge du Burundi a des activités sur toutes les collines du pays  et est très bien organisée pour mieux servir les plus vulnérables au niveau communautaire, a dit M. Ndikuriyo.

Martin Karabagega

Ouvrir