Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

RELIGION> Micro baladeur sur la fête des rameaux

Etablir une relation personnelle avec le Christ

 

DSCO3333La fête des rameaux est perçue par les chrétiens de manières différentes. Quelques chrétiens qui se sont entretenus le mercredi 10 avril 2019 avec la rédaction du journal Le Renouveau se sont exprimés sur la fête des rameaux. Pour les uns, cette fête est une occasion d’établir des relations personnelles avec le Christ, pour d’autres, cette fête fait mémoire des jours où Jésus fût acclamé comme un roi par les habitants de Jérusalem. 

 

Aline Ndayikeza a indiqué qu’elle fait bénir les rameaux à l’occasion de la fête   des rameaux pour chasser les mauvaises influences de sa demeure. Ce comportement relève souvent de la superstition. Elle a signalé que les rameaux bénis comme l’eau bénite chassent les mauvais esprits qui tentent de s’introduire dans sa maison. Ce n’est pas le sens de la fête des rameaux ou la vraie signification des rameaux.Elle a indiqué que la participation à la fête des Rameaux est, pour elle, l’occasion d’entendre le récit émouvant de la passion de Jésus, d’avoir la possibilité d’établir une relation personnelle avec le Christ et un contact avec une communauté chrétienne nombreuse et vivante. E.  I. a, quant à elle, lui fait savoir que la beauté du rite provoque l’émotion envers tout chrétien y participant. Pour lui, cette fête commémore en effet à la fois deux événements qui semblent bien contrastés. Il s’agit de l’entrée solennelle de Jésus à Jérusalem, d’une part, et, d’autre part, sa passion et sa mort sur la croix. Cette fête des rameaux qui porte le nom de «Dimanche des rameaux et de la Passion» est le 6e dimanche de Carême et début de la « Semaine sainte ». En y participant, a ajouté E.I., elle a toujours  conscience d’entrer dans la grande semaine qui nous conduit vers la résurrection du Seigneur. D.NS. a fait savoir que cette fête fait mémoire de ces jours où Jésus fut acclamé comme un roi par les habitants de Jérusalem qui le saluaient avec des palmes. De sa part, a dit D.NS., elle essaie de vivre en communion avec le Christ pour être guidé par la volonté de Dieu.

Mireille Kubwayo (Stagiaire)

Ouvrir