Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

TEMOIGNAGE> Un élève qui a arrêté la consommation de la drogue

Un ouf de soulagement pour toute sa famille

 

La consommation de la drogue est devenue monnaie courante en milieu scolaire. Grâce aux interventions des encadreurs et l’existence de clubs anti drogues dans les écoles, certains élèves ont pu arrêter la consommation de la drogue et donnent des témoignages afin d’inciter les autres à faire de même.   

 

Dans son témoignage, E.K., un élève qui a arrêté de consommer la drogue, a fait savoir que les mauvais compagnons sont parmi les premières causes de la consommation de la drogue en milieu scolaire. Il a indiqué qu’il a commencé à consommer la drogue comme un jeu mais il ne se rendait pas compte que les conséquences seront énormes car, l’arrêt de cette consommation a été un long processus, a-t-il dit. Et il a souligné qu’en général, les clubs antidrogues dans son école l’ont aidé dans l’arrêt de la consommation. E.K. a précisé que lorsqu’on est en train de consommer la drogue, on éprouve de la force surnaturelle. C’est pourquoi les élèves ont l’habitude de la consommer souvent dans la période des examens ou des tests. Mais le problème est qu’ils ne réalisent pas les conséquences de cette consommation. Car, parmi les facteurs qui entraînent  les élèves à consommer la drogue, il y a une influence négative et des croyances erronées sur les bienfaits de la drogue dans l’assimilation de la matière. Il a souligné qu’en réalité, la consommation de la drogue a un impact négatif sur toute la famille. Et il a précisé que l’arrêt de la consommation de la drogue  a été un ouf de soulagement pour toute sa famille. Notre source a précisé qu’il a avait l’habitude de voler de l’argent à la maison et d’autres objets précieux. Cela dans l’optique de trouver de l’argent pour acheter de la drogue.  Et cela a fait qu’il était toujours en conflit avec ses parents et cette situation le poussait à consommer de la drogue davantage. Maintenant qu’il a arrêté de consommer la drogue, tout le monde s’en réjouit.   E.K. a conseillé tous les jeunes surtout les élèves qui n’ont pas encore consommé  la drogue de ne jamais penser à la consommer car c’est un poison qui tue en silence. A ceux qui l’ont déjà consommée, il a conseillé d’arrêter avant d’arriver au stade de la dépendance.Aux parents, il a conseillé d’éviter les conflits entre leurs enfants car ces conflits peuvent être à l’origine de la consommation de la drogue.

Fidès Ndereyimana

Ouvrir