Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

VILLE DE GITEGA> Circulation routière

Le non respect du Code de la route est la cause d’accidents enregistrés

 

IMG 2036Le non respect du Code de la circulation routière dans la ville de Gitega est à l’origine des accidents qui y sont enregistrés. Les habitants de cette localité appellent les  transporteurs à changer de mentalité et invitent les responsables à organiser une sensibilisation à l’endroit des usagers de la route.   

 

Beaucoup d’accidents enregistrés l’année écoulée ont été causés par des motards, des taxi-vélos et des conducteurs de voitures de type « Probox ». Cela a été déclaré dernièrement par le représentant de l’Association des transporteurs au Burundi « Atrabu », Minani Bosco. Parmi les causes figure l’ignorance du Code de la circulation routière. L’excès de vitesse vient en première position, a-t-il fait savoir. Certains habitants de la ville de Gitega appellent les transporteurs à changer de mentalité d’autant plus que Gitega est déjà devenu la capitale politique du pays et qui se prépare à accueillir un grand nombre de nouveaux arrivants y compris les autorités publiques. Ils sont également appelés à respecter le Code de la route et à disposer de tous les documents requis.Selon certains citadins, la question d’excès de vitesse est difficile à régler car il n’y a pas d’équipements pour surveiller cette vitesse comme dans d’autres pays. La seule solution est la sensibilisation à travers les médias et tous les réseaux sociaux. Ils demandent l’organisation des réunions avec tous les intervenants dans le domaine. Il y a aussi  la nécessité d’une éducation civique pour arriver au changement de mentalité des transporteurs et des passagers. En outre, indiquent les habitants de la ville de Gitega, la police spéciale de roulage doit posséder des équipements adaptés. Ils demandent l’élargissement des routes, l’aménagement des passages pour les piétons ainsi que l’installation des feux tricolores et des caméras de surveillance en vue de faciliter le trafic. Ils n’ont pas oublié de mentionner la collaboration avec les médias dans la sensibilisation au respect du Code de la circulation routière et le renforcement des capacités à l’endroit de la police de roulage. Les citadins demandent aux responsables de prendre les dispositions nécessaires pour diminuer la fréquence des accidents routiers qui causent même des décès.Pour diminuer les accidents causés par les conducteurs des motos, il est nécessaire d’organiser des formations à leur intention et de passer des tests d’obtention des permis de conduire.

Eric Mbazumutima

Ouvrir