Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

RELIGION> Préparation des chrétiens catholiques pour le carême

Un moment privilégié pour se rapprocher de Dieu et se préparer à la fête de Pâques

 

A partir de mercredi 6 mars 2019, les chrétiens de l’Eglise catholique vont commencer la période de carême, une période qui va  durer quarante jours avant de célébrer la fête de Pâques. Selon certains chrétiens avec lesquels nous nous sommes entretenus, « le carême est  un moment privilégié pour se rapprocher de Dieu et se préparer à la fête de Pâques ».

 

Selon Ernest Ndagijimana qui s’est entretenu le mardi 5 mars 2019 avec nous à propos des préparatifs, des comportements et  du sens du carême, celui-ci consiste en une période de quarante jours pour se préparer à la fête de Pâques. M. Ndagijimana a indiqué que le  chiffre est courant dans la Bible,  les quarante jours du déluge, les quarante années du peuple hébreux dans le désert avant d’atteindre la Terre promise, les quarante jours de Jésus dans le désert pour affronter la Tentation. « Il symbolise le temps d’une vie, c’est prendre le temps d’agir. Il débute le mercredi des Cendres et s’achève le dimanche des Rameaux », a ajouté M. Ndagijimana. Quand on parle de quarante jours de carême, M. Ndagijimana a signalé qu’on ne compte pas les dimanches, car le dimanche est le jour de la Résurrection.

Les trois mots du Carême

S’agissant des principaux qui caractérisent le mot carême, M. Ndagijimana a cité d’abord le jeûne qui est une privation de nourriture (ou de quelque chose qui est nécessaire ou agréable), destinée à donner plus de temps aux autres et à Dieu dans sa vie, l’aumône ou le partage, c’est le don de ce que l’on possède (argent, temps) ainsi que la prière qui est un dialogue avec Dieu. C’est lui parler avec confiance, lui dire merci, lui demander de l’aide.Pour terminer, il a interpellé tous les chrétiens à ne pas faire seulement le jeûne pendant la période du carême, mais plutôt à le faire même avant et après cette période. « Il devrait être un devoir pour chaque chrétien qui croit en notre seigneur Jésus Christ », a-t-il précisé.

Mireille Kubwayo (stagiaire)   

Ouvrir