Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ASF> Les actions en faveur des enfants albinos

Avec la rentrée scolaire 2018-2019, le matériel scolaire leur a été octroyé

Le mardi 2 octobre 2018, la rédaction du quotidien d’information Le Renouveau a effectué une descente au siège de l’association Albinos sans frontières «ASF» pour s’entretenir avec le président de l’association. C’était pour savoir quelles sont les actions menées par ladite association en faveur des enfants albinos.

001aaaaajjDans un entretien que nous a accordé M. Kassim Kazungu président de cette association, il a fait savoir que l’albinisme est une maladie qui se caractérise par une dépigmentation de la peau. Elle est due à l’absence de production de mélanine dans son corps. C’est une maladie génétique. Les cheveux et les poils sont blancs, l’albinisme peut entraîner un cancer de la peau en cas d’exposition au soleil et cause une diminution de la vue. Pour faire face à ces nombreuses maladies liées au fait que leur peau est sensible, l’ASF essaie de chercher des aides à gauche et à droite.

Ils font des recensements, province par province, pour savoir le nombre d’albinos avant d’octroyer aux familles ayant un albinos des crèmes solaires, des lunettes anti-soleil mais également des chapeaux pour protéger leur peau qui est très sensible contrairement aux gens normaux, a indiqué M. Kazungu.Avec la rentrée scolaire 2018-2019, l’association ASF en collaboration avec l’Unicef et l’association Rotary club Ingoma ont octroyé le matériel scolaire fait de cahiers, d’uniformes, de stylos, de crayons, de sacs à dos  à chaque enfant albinos des provinces de Muyinga, Makamba, Kayanza. Pour les autres provinces comme Rumonge et Bururi, ils sont en train de chercher comment les leur faire parvenir, même si ce n’est pas facile à cause des moyens de les transporter, a signalé M. Kazungu. Il a également signalé que dans les jours à venir, ils vont créer des activités génératrices de revenu pour les parents ayant des enfants albinos pour que ces derniers puissent contribuer dans tout ce dont l’enfant aura besoin.M. Kazungu lance un appel vibrant aux parents ayant un enfant albinos de l’envoyer à l’école comme les autres enfants normaux. Il le dit parce que dans certaines endroits, il y a des parents qui refusent de faire inscrire les enfants albinos à l’école, ils arrivent même à les renier, disant qu’ils ne comprennent pas pourquoi Dieu leur a donné un tel fardeau.

Sonia Busogoro (Stagiaire)

Ouvrir