Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

HCR-BURUNDI> Point de presse

L’appui du Japon au HCR-Burundi a permis le rapatriement d’environ 15 000 réfugiés burundais

Le lundi 1er octobre 2018, la représentante du Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) au Burundi, Gogo Hukportie, ensemble avec l’ambassadeur du Japon au Burundi, Takayuki Miyashita,  ont animé un point de presse sur les récents rapatriements des réfugiés burundais. Mme Hukportie remercie l’ambassade du Japon de son soutien qui a permis le rapatriement et la réinsertion d’environ 15 000 réfugiés burundais.
000a11mlmlmlAu bureau de la représentation du HCR au Burundi, après une exhibition des récentes réalisations dans le domaine du rapatriement et de la réinsertion des réfugiés burundais, qui ont été soutenues par l’appui multiforme du Japon, la représentante du HCR au Burundi, Gogo Hukportie et l’ambassadeur du Japon au Burundi, Takayuki Miyashita, qui a son siège à Kigali au Rwanda, ont animé un point de presse au cours duquel ils ont manifesté leur attachement au rapatriement des Burundais réfugiés à l’étranger.Dans son discours, Mme Hukportie a remercié le Japon et son peuple, pour l’appui qu’ils apportent au HCR et ses partenaires dans le cadre des opérations du HCR au Burundi. « Le Japon nous assiste pour le rapatriement des réfugiés burundais en provenance des pays voisins comme la Tanzanie et la République démocratique du Congo mais aussi du Kenya. Nous avons donc organisé cette cérémonie pour remercier le Japon et son peuple », a déclaré Mme Hukportie.  Mme Hukportie a ajouté que cette année, le Japon a donné à la représentation du HCR au Burundi un appui d’un million cinq cents mille dollars (1 500 000 $) pour le rapatriement des réfugiés burundais en provenance de la Tanzanie. Et de dire que ces fonds les ont aidés à rapatrier environ 15 000 personnes. « Nous sommes touchés par ce geste du Japon et nous souhaiterions que cette collaboration continue. Sachant que nous avons plus de 380 000 réfugiés burundais à rapatrier, nous comptons toujours sur l’appui du Japon pour pouvoir faire rentrer les gens en dignité et en sécurité », a-t-elle fait entendre.
Le Japon est toujours disposé à soutenirle HCRPour l’ambassadeur du Japon au Burundi, Takayuki Miyashita, c’est un grand plaisir de voir les réfugiés burundais rentrer dignement chez eux. Il a en plus promis que son pays ne ménagera aucun effort pour que tous les réfugiés burundais puissent retourner dans leur pays natal. « Cela parce que, dit l’ambassadeur Miyashita, la solution finale aux problèmes des réfugiés est de les aider à retourner dans les pays où ils sont nés ».Soulignons que de septembre 2017 au 30 septembre 2018, le HCR du Burundi a aidé dans le rapatriement de 52 260 réfugiés burundais en provenance de la Tanzanie.
Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir