Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Cabarets> Problèmes rencontrés par les serveuses

Elles rencontrent beaucoupde difficultés

 

Le plus souvent, les filles serveuses dans les cabarets rencontrent beaucoup de difficultés. Certains clients les traitent comme des filles libres que n’importe qui pourrait l’aborder facilement. 

 

Dans un entretien avec les filles rencontrées au chef-lieu de la province de Rumonge, elles ont laissé entendre que le travail dans un cabaret n’est pas facile. Elles travaillent la nuit jusque même pendant les heures avancées. Certains clients préfèrent être servis par les filles, mais parfois ils en profitent pour les draguer. E. K. est une fille âgée de 20 ans. Elle est toujours sur le banc de l’école mais la nuit, elle travaille dans un cabaret. Elle a indiqué qu’elle doit chaque fois se trouver un petit métier afin d’avoir l’argent pour les frais scolaires.E.K a fait savoir qu’elle est obligée d’exercer  ce métier mais ce n’est pas facile. Elle indique que la majorité des filles qui travaillent dans des bistrots se méconduisent. Elles sont souvent tentées par les hommes. Ces derniers ne les respectent pas jusqu’à ce qu’elles soient abusées sexuellement. A.A., elle aussi, a indiqué qu’elle travaille dans un cabaret parce qu’elle n’avait pas d’autres choix. Elle a fait savoir qu’elle est déjà victime car elle a été trompée par un homme qui fréquente ce cabaret tous les jours. Elle a commencé à travailler quand elle était encore sur le banc de l’école. Cet homme l’a engrossée et  il n’a pas reconnu l’enfant. Par conséquent, elle a abandonné l’école suite à cette grossesse no désirée. A.A. a fait savoir que les gens considèrent les serveuses comme des enfants non éduquées. Et pourtant, elles exercent ce travail dans le but de gagner leur vie. Mais il y a des filles qui se laissent faire. Une fille serveuse devrait exercer ce travail avec rigueur sans se laisser faire. A ce moment, elle est respectée par les clients ainsi que par l’employeur. 

Lucie Ngoyagoye

Ouvrir