Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Ruyigi-Gisuru> Campagne pour les élections référendaires

Les Bagumyanga ont été invités à voter massivement Oui pour la Constitution

 

DSC094559Après le lancement officiel  de la campagne électorale référendaire au sein du parti CNDD-FDD en commune Bugendana dans la province de Gitega, au niveau national, les différentes délégations de ce parti se sont rendues dans différents coins du pays pour continuer à enseigner aux Bagumyabanga comment ils vont élire la Constitution. En commune Gisuru dans la province de Ruyigi, ces activités ont été présidées par le secrétaire général  adjoint de ce parti, Joseph Ntakarutimana. Il a invité les Bagumyabanga de Ruyigi et spécialement ceux de Gisuru à voter Oui pour la Constitution le 17 mai 2018.

 

Dans son mot de bienvenue, le secrétaire provincial du parti CNDD-FDD en province de Ruyigi, Jacques Nibizi, a remercié le secrétaire général adjoint et toute sa délégation d’être venu pour se joindre aux Bagumyabanga de cette province et spécialement à ceux de Gisuru dans ces activités de campagne pour le référendum. Au nom de tous les Bagumyabanga de la province de Ruyigi et en son nom, il a manifesté sa joie de voir les Bagumyabanga de Ruyigi se réunir encore une fois dans ce genre d’activité. Selon lui, c’est un grand honneur d’être réunis en cette période où on se prépare pour les élections référendaires. Pour M. Nibizi, le 17 mai de cette année sera une date inoubliable dans les cœurs des Burundais car le Burundi va être encore une fois faire preuve de son indépendance. 

Ne pas prêter oreille attentive aux ennemis du Burundi

De son côté, le secrétaire général adjoint du parti CNDD-FDD a d’abord remercié la population de Gisuru d’avoir sauvegardé la paix et la sécurité surtout après les événements de 2015. Il les a invités à continuer à ce rythme. Il n’a pas manqué de les remercier car plus de deux mille personnes, de cette commune, parmi ceux qui avaient fui vers la Tanzanie, ont déjà regagné le pays. M. Ntakarutimana a  également passé en revue ce que disent les ennemis du Burundi pour ternir son image et a invité la population de Ruyigi, surtout les Bagumyabanga, à ne pas prêter oreille attentive à ce qu’ils disent. Parlant du message principal du jour, il a indiqué que c’est un message unique. Celui de leur informer que la Constitution qui régissait le Burundi était trop vieille comme une chemise qu’on porte toujours et qui finit par s’user. « Donc, la Constitution n’était pas conforme à la réalité du moment. D’où on a décidé de la réviser ». Il s’est réjoui du fait que cette idée a été soutenue par  le peuple burundais lors du dialogue interburundais en proposant des articles qui méritent d’être révisés. « Ce que les Burundais veulent, c’est cela qui est mis en application ». 

« Voter Oui pour se débarrasser du mépris des colons »

Parlant de la situation qu’a vécu les Burundais, il a indiqué que le peuple burundais a été depuis longtemps méprisé par le colonisateur tout en déplorant le fait qu’il y a encore des Burundais qui marchent sous les directives des colons jusqu’à déstabiliser même leur pays pour donner l’occasion à ces colons de continuer à dominer le Burundi. Il s’est réjoui du fait qu’aujourd’hui, toutes les failles qui permettaient à ces derniers de dominer les Burundais sont fermées. C’était notamment à travers les corps de défense et de sécurité et l’ethnisme. « C’est pourquoi en votant pour le Oui, on va se débarrasser de ces divisions et surtout de cette domination et du mépris des colons envers les Burundais ». 
Astère NDUWAMUNGU

Ouvrir