Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CNC> Les grands chantiers pour mieux remplir ses missions

Cinq  commissions permanentes ont été mises sur pied

 

DSC01889Pour mieux remplir ses missions, le CNC (Conseil national de la communication) s’est doté d’un service de  monitoring  des médias et d’un service d’instruction des plaintes. Aussi, dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités, cinq commissions permanentes ont été mises sur pied. Cela est précisé par  Ramadhan Karenga, à l’occasion de la présentation du rapport  annuel exercice 2017. 

 

 

C’est dans les services de monitoring des médias et d’instruction des plaintes que des experts en communication et en droit observent et analysent le contenu des médias tants écrits qu’audiovisuels à travers les rapports mensuels  qu’ils produisent conformément aux textes et lois régissant la presse. Cela dans le but d’aller de plus en plus vers un journalisme professionnel.Pour la mise en œuvre de ses activités, le CNC  a mis sur pied cinq commissions permanentes  qui ont besoin de financement pour l’amélioration des prestations des professionnels des médias.  La commission juridique, éthique et déontologie est chargée de veiller au respect des textes relatifs à la presse et à la communication, examiner toutes les questions juridiques relatives aux activités des entreprises de presse, effectuer des études juridiques nécessaires, assurer le suivi des dossiers contentieux, enregistrer et analyser les plaintes relatives aux manquements relevant de la compétence du CNC et proposer des textes d’application en matière de presse et communication adaptés au Burundi.La commission administrative et formation professionnelle, quant elle, assure le suivi quotidien des activités administratives du conseil de gestion du personnel d’appui dans le respect des lois et des textes règlementaires en vigueur. Elle identifie les besoins en formation continue en vue d’élever la performance professionnelle  des journalistes et des techniciens de la communication à travers des recyclages et des séminaires. Elle est aussi chargée de recenser et certifier les institutions de formation  privées et des filières publiques en matière de presse et de communication conformément aux normes spécifiées dans les textes réglementaires.Le président du CNC parle aussi de la commission « Carte de presse et accréditation ». Celle-ci est chargée de l’enregistrement des professionnels de la presse et de la communication dans le registre national des médias ouvert au siège du CNC et d’attribuer des accréditations aux journalistes étrangers.La commission économique et financière, elle aussi, est chargée d’accompagner le CNC dans la gestion administrative et financière des organes de la presse et de la communication, entreprendre toute activité relative à l’information économique et sociale sur les médias, s’assurer du respect des modalités de financement des entreprises de presse en conformité avec les lois et règlements en vigueur, veiller au respect des modalités de l’octroi de toute aide directe ou indirecte aux médias, etc.Enfin, la commission des relations publiques et du partenariat médiatique a pour principale tâche de promouvoir et de pérenniser la visibilité de l’institution par le renforcement de ses relations avec les médias, les partenaires et le grand public, de contribuer à l’établissement des accords de partenariat en vue de partager l’expérience de la régulation et de favoriser l’implantation des médias dans les milieux ruraux.
ERIC SABUMUKAMA

Ouvrir