Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Bugendana> Lancement de la campagne électorale du référendum par le parti CNDD-FDD

Avec la nouvelle Constitution, le Burundi entrera dans une nouvelle ère vers le développement

 

DSC 0757Le président de la République, Pierre Nkurunziza, en même temps président du Conseil des sages du parti CNDD-FDD, a lancé officiellement le mercredi 2 mai 2018, le début de la campagne électorale du référendum dans la  commune Bugendana en  la province de Gitega. Pour le parti CNDD-FDD, en votant pour la nouvelle Constitution, le Burundi entrera dans une nouvelle ère conduisant vers le développement. 

 

Le secrétaire général du parti CNDD-FDD, Evariste Ndayishimiye, a auparavant indiqué que c’est la première fois que le gouvernement demande la révision de la Constitution via le choix du peuple. « C’est un signe montrant que nous sommes dans la démocratie et que les citoyens ont une place de choix ». Pour lui, c’est un jour très important pour toute la population,  surtout au sein de ce parti. Les lois doivent être mises à jour et actualisées. « Nous allons voter la nouvelle constitution pour rendre honneur à notre pays et le Oui sera vainqueur», a-t-il souligné. Il a aussi ajouté qu’avec la nouvelle Constitution,  le pays ne va plus replonger dans des crises répétitives. « Réviser la Constitution, c’est notre droit et que personne ne vous accuse d’avoir pris cette décision ». Il a demandé à tous les membres du parti au pouvoir de ne pas avoir peur, tout en les rassurant qu’ils sont capables de réaliser leur rêve.

Raisons de voter la nouvelle Constitution

M. Ndayishimiye a également précisé que le Burundi va entrer dans une nouvelle ère en votant la nouvelle Constitution. « Nous serons de vrais patriotes et nous allons œuvrer pour notre pays et il n’y aura plus de crise ». Il a aussi rappelé que l’ancienne Constitution coïncide avec la période de guerre que le pays a traversée, c’est pour cette raison qu’il  est  temps  de la réviser. «Nous avons franchi une nouvelle étape, ainsi, il est temps de voter une nouvelle Constitution nous permettant d’évoluer  vers le développement », a-t-il poursuivi. Quinze raisons expliquent la nécessité de voter la nouvelle constitution, d’après toujours Evariste Ndayishimiye. Il s’agit entre autres de l’indépendance du pays, de la liberté, de la démocratie, de la paix, de la sécurité, de la décentralisation, de la part de la jeunesse dans le développement et de l’unité des Barundi.Dans son discours de circonstance, le président du Comité des sages, Pierre Nkurunziza, a indiqué que Dieu occupe la première place au sein du parti CNDD-FDD. Les membres de ce parti ont promis de toujours suivre le chemin de Dieu. Il a invité tous les Burundais à voter chacun en interrogeant son for intérieur.

Le vote de la nouvelle Constitution, une volonté du peuple 

Il a rappelé que la Constitution en vigueur date de plus de dix ans,  et que certains de ses points avaient besoin d’être révisés. «La nouvelle Constitution est celle de tous les Burundais, et je vous invite tous à répondre massivement à cette campagne, et faire votre choix. Je suis ici pour annoncer à tous les Burundais que le vote de cette nouvelle Constitution va bien se dérouler  », a-t-il dit. Le Numéro Un burundais a déclaré qu’il va voter le Oui, c’est pour cette raison qu’il invite les membres de ce parti à lui emboîter le pas. Le Président Nkurunziza a aussi fait savoir que le vote de cette Constitution est la volonté du peuple, et que la volonté du peuple est la volonté de Dieu. Pour lui, «cela signifie que Dieu est avec le peuple burundais». Il n’a pas manqué de souligner que les membres dudit parti doivent donner le bon exemple, être des patriotes, garantir la paix et la sécurité, lutter pour l’honneur du pays, vivre l’unité et la solidarité.                                                                                           
Yvette Irambona     

Ouvrir