Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

AUMONERIE MILITAIRE> Inauguration-consécration de l’Eglise Christ -Roi

« Et nous, que devons-nous faire ? Luc3, 14 »

 

DSC01778L’aumônerie militaire de la Force de défense nationale du Burundi a procédé à l’inauguration-consécration de l’Eglise Christ-Roi de Bujumbura. La présence de cette église dans les enceintes du camp  para-commando réduira le trajet aux militaires et à leurs familles vivant aux alentours. C’est aussi une source de renforcement de la foi pour les militaires catholiques. Cela contribuera au renforcement de la discipline par l’écoute de la Parole de Dieu.Les cérémonies ont été rehaussées par la présence du Premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, du chef de la Force de défense nationale, Lieutenant-Général Prime Niyongabo et d’autres hautes autorités du pays. C’était le dimanche 29 avril 2018. 

 

Les cérémonies ont débuté par la coupure de ruban par le Premier vice-président de la République. La remise des clés de l’église à l’aumônier général de la FDN et l’ouverture de cette église ont été présidées par Mgr Evariste Ngoyagoye. La consécration de l’église a commencé par la bénédiction de cette dernière et de l’onction du saint Autel. 

S’armer de la parole de Dieu pour être fort

Les lectures du jour étaient beaucoup plus centrées sur le service et l’amour. La première lecture trouvée dans les actes des apôtres 9 :26-31 prônait le courage et le soutien de Dieu à ses apôtres. La deuxième lecture, quant à elle, tirée de la première épitre de Jean3 :18-24, prônait l’amour dans la vérité. L’évangile de Saint Jean 15 :1-8 enseignait que celui qui demeure en Dieu portera beaucoup de fruits et tout ce qu’il demandera, il le recevra. Les militaires ont donc été appelés à se confier à Dieu dans leurs devoirs. Cela renforcera leur discipline et les renforcera dans tout ce qu’ils feront. Comme les apôtres de Jésus, les militaires sont aussi des serviteurs de Dieu à travers leur travail. C’est pour cela que la parole de Dieu les appuie car ils sont parmi ceux qui ont voulu suivre Jésus. En effet, Luc 3, 14 nous montre comment les militaires demandaient à Jésus ce qu’ils devaient faire pour être de meilleurs serviteurs. 

Une Eglise qui a vu la participation de tous pour son accomplissement

Le Premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, a expliqué que les militaires, bien que puissants, auront toujours besoin de Dieu.  Il les a félicités pour l’accomplissement de ce bâtiment à l’aide de la contribution de tout un chacun. Selon M. Sindimwo, les Burundais ont besoin de changer leur passé sombre, d’où l’église est le meilleur endroit pour le faire.  C’est une église qui accueillera les militaires de toutes ethnies, ce qui facilitera la réconciliation  et l’unité entre différentes familles des militaires. Il a ainsi promis de sa part d’offrir des bancs d’une valeur d’un million de FBu pour équiper cette église.Le chef de la Force de défense nationale, le Lieutenant-Général Prime Niyongabo, a félicité les militaires pour ce pas franchi. Plus de 7 églises, catholiques et protestantes, ont déjà été bâties par les militaires jusqu’à maintenant, à travers les provinces. Il a remercié le président de la République pour son assistance dans les travaux de construction de cette église et l’octroi du terrain. Lieutenant-Général Niyongabo a recommandé aux militaires d’aimer la prière pour avoir la force d’appliquer la discipline.Le représentant des chrétiens, le Général-Major Emmanuel Miburo, a rappelé aux militaires  que le soutien du Très Haut est le seul qui peut les aider à surmonter tous les obstacles. Il a remercié ceux des autres confessions qui ont participé à la construction de cette église. Cela manifeste l’unité entre les confessions religieuses des militaires.
Blandine Niyongere

Ouvrir