Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Province de Gitega> Réunion de sécurité tenue par le président de la République

La situation sécuritaire est généralement bonne sur tout le territoire national

 

DSC 0055Le président de la République Pierre Nkurunziza a tenu le lundi 30 avril 2018, une réunion d’évaluation de la sécurité à l’intention de tous les gouverneurs de province, les ministres concernés par la sécurité ainsi que les corps de défense et de sécurité. La situation sécuritaire est généralement bonne, sauf quelques irrégularités qui s’observent. 

 

Selon le porte-parole adjoint du président de la République, Alain-Diomède Nzeyimana, cette réunion  a été introduite par le gouverneur de la province de Gitega qui, dans son mot d’acceuil a indiqué que la paix et la sécurité règnent dans sa province. Il s’est félicité du bon déroulement de la Cecafa U17 durant les deux semaines car, selon lui, les participants étaient ravis de leur séjour au Burundi.Certains points préoccupants ont été analysés lors de cette réunion, entre autres, l’existence des boissons prohibées, les pluies diluviennes qui font des dégâts tant humains que matériels. Aussi, des conflits familiaux emportent des vies humaines. Des accidents de la route s’observent toujours mais à un taux réduit. A cet effet, le chef de l’Etat invite tout un chacun à fournir plus d’efforts pour que ce problème soit résolu. La police de roulage doit aussi faire tout son travail pour y apporter des solutions. Un autre phénomène concerne des pertes humaines, des maisons brûlées à cause de l’électricité de la Régideso. Pour cela, le ministère de tutelle est invité à tout faire afin de résoudre ce genre de problèmes. Le président Nkurunziza a terminé cette réunion en invitant les participants à bien célébrer la fête du travail. Aussi, il les a invités à bien sécuriser  les sites miniers ainsi que la prochaine réunion de la Comesa qui se tiendra au Burundi.
Yvette Irambona

Ouvrir