Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

POLITIQUE> Signature par le Deuxième vice-président du Sénat dans le livre de condoléances à l’ambassade d’Afrique du Sud

Le Burundi s’associe au gouvernement  sud-africain à la suite du décès de Winnie Madikizela-Mandela

 

DSC05890La signature par le Deuxième vice-président du Sénat, Anicet Niyongabo,  dans le livre de condoléances à l’ambassade d’Afrique du Sud montre que le Burundi s’associe au gouvernement et au peuple sud africain, mais aussi à la famille éprouvée à la suite du décès de l’icône de la lutte contre l’apartheid, Winnie Madikizela-Mandela, ancienne épouse du feu président Nelson Mandela.  

 

Le Deuxième vice-président du Sénat, Anicet Niyongabo, a procédé, le jeudi 12 avril 2018, à la signature  dans le livre de condoléances à l’Ambassade d’Afrique du Sud à la suite de la mort de l’ancienne épouse du feu Nelson Mandela. Après cette signature, il s’est confié à la presse nationale. Il a fait remarquer que la signification de ce geste est de montrer que le Parlement burundais s’associe au gouvernement et au peuple sud africain, mais aussi à la famille éprouvée à la suite du décès de l’icône de la lutte contre l’apartheid, Winnie Madikizela-Mandela, ancienne épouse du feu président Nelson Mandela. Il a précisé que cette illustre disparue était combattante de la liberté. Et d’ajouter qu’elle était une grande militante des droits de l’Homme en général et des droits de la femme en particulier. Elle a combattu contre l’apartheid. Son œuvre aussi bien dans la vie civile, familiale qu’au niveau du gouvernement de l’Afrique du Sud reste un exemple qui est gravé dans la mémoire des Africains en général et des Burundais en particulier. Il n’a pas manqué de rappeler que le Burundi entretient des relations privilégiées avec l’Afrique du Sud. Le Burundi a soutenu la lutte acharnée contre l’apartheid qui était menée par le peuple sud-africain. Il a signalé que l’Afrique du Sud a joué un rôle déterminant lors des négociations d’Arusha qui ont abouti à la signature de l’Accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi le 28 août  2000.  Et, même aujourd’hui, les relations diplomatiques  entre le Burundi et l’Afrique du Sud sont au beau fixe. 

Masta Shabani
»

Ouvrir