Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CNC> Présentation du rapport de la session de l’assemblée extraordinaire

« Le nouveau Code de conduite pour la couverture médiatique des prochaines échéances électorales déjà adopté »

 

DSC 0860Après la clôture de la session de l’assemblée extraordinaire de deux jours, le président du Conseil national de la communication (CNC), Ramadhan Karenga, a organisé, le mercredi 11 avril 2018, une conférence de presse pour présenter le  rapport issu de cette assemblée extraordinaire. Et à partir d’aujourd’hui, un nouveau Code de conduite pour la couverture médiatique des  prochaines élections est déjà adopté. 

 

M. Karenga  a indiqué qu’au cours de cette assemblée extraordinaire, il s’agit d’adopter le  procès verbal de la réunion qui s’est dernièrement tenue à Cankuzo, d’échanger sur les modalités de présentation du rapport annuel pour l’exercice 2017 comme le prescrit la Constitution et la loi organique régissant le CNC. Il a ensuite ajouté que d’autres questions d’importance capitale pour l’avancement et le développement des activités des médias ont été discutées. Il s’agit, par exemple, de l’analyse et l’adoption du règlement d’ordre intérieur du CNC. « Cela étant que depuis le mois de mars, le chef de l’Etat burundais a promulgué la loi organique  sur le CNC, car la loi qui était en vigueur avant cette date  avait été promulguée depuis 2013. Alors,  depuis le 8 mars 2018, le CNC est régi par une nouvelle loi révisée », a mentionné M. Karenga.Le président du CNC a informé que les conférenciers ont également profité de cette occasion pour échanger sur la question de la couverture médiatique des prochaines échéances électorales du référendum au mois de mai, ainsi que pour les élections générales de 2020. A cela, il a dit que le CNC vient d’adopter un Code de conduite qui reflète les opinions des uns et des autres, mais qui sera mis en application après avoir consulté tous les partenaires concernés, y compris les responsables et les professionnels des médias et leurs partenaires au développement en cette matière.  « Nous allons  entamer la couverture médiatique du processus  électoral avec  un Code de conduite bien raffiné qui va recevoir les différentes contributions de la part de tous les membres de la presse, et qui sera signé par les journalistes  à travers leurs représentants respectifs », a promis M. Karenga.

Les journaux Le Renouveau et Iwacu sont mis en garde

Concernant  certains médias avisés  avec des remarques mais qui n’ont pas obtempéré, le président du CNC a signalé que certaines mesures seront bientôt prises à l’endroit de leurs activités. C’est le cas  du journal Iwacu dont on a déjà suspendu sa version  de rubrique commentaire passant en ligne pendant trois mois pour cause de non respect des règles et déontologie », a précisé M. Karenga.  Ce dernier  a profité de l’occasion pour lancer une mise en garde au journal Iwacu et au journal Le Renouveau pour ses publications qui contiennent la langue anglaise alors qu’ils ne sont pas conformes aux déclarations de leur cahier qu’ils ont faites au niveau du CNC. « Désormais, chaque fois qu’ils vont rajouter ou changer les langues, ils devront informer le CNC parce que tout cela fait partie  de la matière de régulation », a-t-il rappelé. Le président du CNC a  enfin signalé que les conférenciers ont également analysé le rapport de monitoring  pour le premier trimestre de l’an 2018. « A travers ce monitoring,  nous  avons détecté  les performances des uns ainsi que les manquements des autres. Et certaines mesures adéquates de rectification ont été prises  pour que la presse puisse fonctionner d’une façon professionnelle», a précisé M. Karenga. Quant à la carte professionnelle de presse, il a précisé qu’elle sera délivrée aux professionnels des médias ainsi qu’à tous les collaborateurs des médias.
AVIT NDAYIRAGIJE

Ouvrir