Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE GITEGA> Ouverture de la 3e édition du Forum national des jeunes par le président de la république du Burundi

Sous le thème : « La conscience de ce qui est le pays, c’est une  grande préoccupation de la jeunesse qui prépare son avenir meilleur »

 

DSC05618Le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza, a procédé  le mardi 3 avril 2018, aux cérémonies d’ouverture solennelle de la 3e édition  du Forum national de jeunes  pour l’année 2018. Ledit forum qui a vu la participation des jeunes  provenant de toutes les communes et   provinces du pays a été organisé sous le thème général : « La conscience de ce qui est le pays, c’est une  grande préoccupation de la jeunesse qui prépare son avenir meilleur ». 

 

Dans son mot d’accueil, Venant  Manirambona,  gouverneur de la province de Gitega, a d’abord souhaité la bienvenue à tous les participants à ce forum en général et au président de la république du Burundi en particulier. M. Manirambona  a ensuite  remercié le chef de l’Etat qui a encore une fois accepté que la troisième édition du Forum des jeunes au niveau du pays soit organisé à Gitega, tout en affirmant que le précédent forum qui s’est  tenu également dans cette même province l’année dernière revêtait une importance capitale dans le changement de mentalité à l’endroit de tous les jeunes Burundais en général et ceux de la province de Gitega en particulier.Quant à Jean Bosco Hitimana, ministre ayant la jeunesse dans ses attributions, il a  indiqué que ce forum a été initié par le gouvernement du Burundi dans le but principal de  donner une   meilleure occasion à tous les jeunes de pouvoir échanger  les idées et les expériences entre eux afin qu’ils puissent être une vraie fondation du développement durable de notre pays.        « Au niveau du ministère, durant les trois jours que durera ce forum, des experts seront mis à la disposition  des jeunes pour leur donner des enseignements nécessaires qui vont bientôt les aider à comprendre comment ils pourront prochainement préparer leur  meilleur  avenir», a signalé M. Hitimana. Ce dernier leur a en outre demandé de transmettre les connaissances  qu’ils vont apprendre au cours dudit forum aux autres jeunes de leurs communes respectives qui n’ont pas eu la chance de prendre part audit forum.

« Une jeunesse visionneuse, un bon avenir pour le pays »

Dans son discours d’ouverture, le chef de l’Etat burundais a affirmé que les expériences et connaissances qui seront acquises par ces jeunes leaders participants au forum auront bientôt un impact positif  que ce soit sur leur propre avenir, celui  de leurs familles respectives et celui de tout le pays. Revenant sur le thème du forum de cette année, le chef de l’Etat les a interpellés à bien réfléchir et à faire une méditation sur leur avenir  tout en sachant également que le Dieu Tout Puissant nous a donné  un  bon pays où toutes les cultures sont rentables et, en plus, qui est beaucoup plus riche en sous sol, avec des minerais de grande valeur. « Alors, la participation dans ce forum des différentes autorités du pays, à savoir le ministre de tutelle, les gouverneurs de toutes les provinces du pays ainsi que certains hauts cadres de l’Etat, est un signe qui montre  que tous les secteurs de la vie du pays se sont engagés à soutenir et à encourager la jeunesse parce qu’elle constitue une fondation du développement durable de notre pays », a précisé le président de la République. Il a profité de l’occasion pour informer que la contribution de  la jeunesse est indéniable dans  la réalisation de tous les projets et programmes du pays . 

« Vous éloigner de tous ceux qui veulent vous diviser pour leurs intérêts »

Le président Nkurunziza a également interpellé les jeunes à ne pas prêter oreille attentive et à s’éloigner de tout ceux qui viendront les diviser, que ce soit un Burundais ou des étrangers pour leurs propres intérêts, tout en gardant soigneusement les coutumes de nos ancêtres.  « Actuellement, les jeunes représentent 66% de la population burundaise. Et c’est pour cette raison que les ennemis de notre pays cherchent toujours à passer par les jeunes pour perturber la paix et la sécurité. Donc, nous vous demandons d’utiliser vos forces pour réaliser vos projets de développement afin de contribuer à la construction de votre pays », a beaucoup  insisté le chef de l’Etat, tout en incitant également les jeunes à s’entraider, à partager les expériences afin qu’ils puissent être même l’exemple d’autres jeunes de la sous région.Le président de la République a fait savoir que, selon une enquête de l’Union africaine, 66% de jeunes des pays africains ont un âge de vingt-cinq ans. Alors, cette organisation a demandé aux responsables des pays africains de ne pas considérer ces jeunes comme un problème mais plutôt comme une grande opportunité pour l’accès facile  au développement de leurs pays. «  Les  enseignements qui seront donnés par les experts au cours de ce forum contiennent beaucoup de conseils et de connaissances de haute qualité. Et ils seront centrés sur les difficultés que rencontrent les jeunes ainsi que différents problèmes qui freinent leur développement. Nous vous demandons de les écouter attentivement, afin que vous puissiez les transmettre  à vos confrères qui n’ont pas pu venir ici », a encore mentionné le président Nkurunziza. 

Le gouvernement burundais s’engage à soutenir toutes les initiatives  visant la promotion des jeunes

Dans la poursuite de son discours, le chef de l’Etat a également interpellé les jeunes à écouter chaque fois  les conseils de leurs supérieurs et parents, d’être caractérisés par la créativité, l’intelligence, l’écoute, la clairvoyance, etc.  Il  leur a, en outre demandé de se lancer beaucoup dans les écoles d’enseignement des métiers, de travailler en association et de toujours demander des conseils à leurs supérieurs suivant leurs visions. Pour terminer, le chef de l’Etat burundais a promis que le gouvernement du Burundi s’est engagé à soutenir tous les projets et programmes  qui visent principalement  le développement des jeunes.
Avit Ndayiragije

Ouvrir