Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

BICC> Cérémonie d'ouverture de l’exploration profonde du programme culturel chinois

« Ne me fais ce que tu ne veux pas que je te fasse »

 

DSC00018La culture est l’un des piliers d’un pays souverain. Parmi les pays qui savent sauvegarder cela, la Chine prend le devant étant donné qu’elle le fait non seulement pour elle-même, mais également pour d’autres pays selon le principe de sa diplomatie extérieure d’après lequel il ne faut pas faire à l’autre ce que tu ne veux pas qu’il te fasse. Cela a fait que  la langue chinoise soit l’une des langues les plus utilisées dans le monde entier. Mais chacun peut se demander les stratégies employées par la Chine pour propager cette langue.  

 

Dans sa politique extérieure, la Chine coopère bien avec d’autres Etats. Elle n’intervient pas sans accord préalabre avec l’Etat concerné. Ce principe chinois est aussi appliqué dans le domaine de la culture chinoise. En effet, Ms Bai Lingyan,  directeur adjoint de la division de la diplomatie de la République, département de l'information, au ministère des Affaires étrangères de la République populaire de  Chine, a réitéré ce principe lors des céremonies d’ouverture de l’exploration profonde du programme culturel chinois le marcredi 28 février 2018. Pour arriver à cette étape, rien n’est venu par miracle. Tout a été l’oeuvre du gouvernement chinois dans le souci bien entendu de sauvegarder sa culture. En effet, le Collège chinois international de Beijing (BICC) chargé du programme de l’exploration profonde du programme de la culture chinoise a été approuvé par la Commission municipale de l'éducation de Beijing en 2005. Celui-ci est une organisation non-gouvernementale et un institut d'enseignement professionnel.Et, sous la direction et le soutien de hanban/confucius et de la Commission municipale de l'éducation de Beijing, BICC a créé une variété de cours répondant aux exigences des étudiants, tels que des cours de chinois pour les étrangers, des cours de chinois pour les enseignants chinois qui veulent enseigner le chinois comme une deuxième langue.

Personnages de la cuisine chinoise

Puisque la Chine développe au jour le jour des réformes et ouvre ses horizons, la langue chinoise est devenue l'une des langues les plus utilisées dans le monde. De plus en plus, des gens veulent l’apprendre davantage sur ce pays ancien et mystérieux avec une culture captivante.Ainsi, comme l'exige le programme du Centre de presse Chine-Afrique (CAPC ), le BICC a déployé des efforts accrus cette année pour concevoir des cours d'expérience culturelle en Chine, en plus de la formation linguistique. Les nouvelles activités culturelles comprennent des conférences thématiques sur les personnages de la cuisine chinoise, des visites dans les écoles et les familles chinoises, l'apprentissage de la musique chinoise et la fabrication de papier chinois, ...etc. Les cours sont conçus pour combiner les compétences linguistiques et les expériences personnelles avec tous les aspects de la vie à Beijing pour aider une quarantaine des journalistes venus d’Afrique et d’Asie pendant les dix mois à venir à comprendre la culture et les traditions chinoises.Plus de vingt mille personnes de plus de cent pays sont venues au BICC pour s'entraîner ou participer à des tests de langue. Le BICC collabore avec de nombreuses institutions et entreprises éducatives aux États-Unis, en Espagne, en Nouvelle-Zélande, en Malaisie, en Corée et au Népal. En même temps, BICC coopère étroitement avec l'université de langue et de culture de Beijing, l'université normale de Beijing, l'Université normale de porcelaine centrale et l'école secondaire de Beijing N°80. Il sied de rapeller que la dégradation de la culture est l’une des causes qui peut pousser les corps de défense et de sécurité à se lever pour la protéger.  

Vincent Mbonihankuye

Ouvrir