Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

DEUXIEME VICE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE> Visite d’une espace vert située au quartier Kiyange II

Trente-six bornes ont été arrachées pour libérer  un espace de 143, 21 ares

 

DSC 0071La commission de la Deuxième vice-présidence de la République du Burundi chargée du suivi du ministère de l’Urbanisme, en compagnie de la direction générale de l’Urbanisme et des administratifs de la commune urbaine de Ntahangwa, a effectué, le mardi 28 février 2018, une descente sur le lieu destiné à la construction des terrains de jeux mais morcelé en parcelles au quartier Kiyange II de la zone Buterere. Et trente six bornes ont été arrachées pour libérer  un espace de 143, 21 ares. 

 

Après cette activité, Emérence Ntahonkuriye, directrice générale de l’Urbanisme, a indiqué à la presse que  les bornes arrachées étaient implantées sur ce terrain qui était préalablement destiné, depuis la viabilisation du quartier Kiyange II,  à la construction de différents terrains de jeux. Pour Mme Ntahonkuriye, ce terrain a été morcelé par l’ancien  responsable de l’Urbanisme dans le  but d’octroyer les terrains de construction à certaines gens. « Alors, aujourd’hui, sur l’instruction du Deuxième vice-président de la République du Burundi, en compagnie de la direction générale de l’Urbanisme et des administrations locales, nous sommes venus pour déterrer ces bornes afin que ce terrain puisse être utilisé aux fins pour lesquelles il a été destiné », a informé Mme Ntahonkuriye.   Cette dernière a profité de l’occasion pour demander aux administrations locales notamment l’administrateur de la commune urbaine de Ntahangwa et le chef de la zone Buterere d’être  très vigilantes pour qu’il n’y ait personne qui puisse revenir sur ce terrain pour y ériger quoi que ce soit.

« Les détenteurs de ces parcelles auront d’autres terrains ailleurs »

A la question de savoir le sort des propriétaires de ces parcelles,  Mme Ntahonkuriye a d’abord  informé que même sur le plan de la viabilisation de ce quartier, c’était bel et bien marqué que ce terrain était réservé à la construction de différents terrains de jeux. Mais, l’ancien directeur de l’Urbanisme a jugé bon de le morceler en parcelles afin de les distribuer à ces personnes qui les détiennent actuellement.      « Alors, comme le Deuxième vice-président de la République, à travers la commission chargée du  suivi du ministère ayant l’Urbanisme dans ses attributions, nous a demandé de remettre tel qu’il était auparavant, j’informe les gens qui détenaient  ces parcelles sur ce terrain qu’ils n’ont aucun droit d’y exercer aucune activité. Mais, prochainement, nous allons leur trouver d’autres parcelles ailleurs. Et des correspondances sont déjà à leur disposition pour les informer qu’ils n’ont plus de parcelles ici », a précisé Mme Ntahonkuriye. 

Avit Ndayiragije

Ouvrir