Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Première vice- présidence de la république> Audience accordée à l’envoyé spécial des Pays-Bas dans la région des Grands-Lacs

Les échanges ont tourné autour de la coopération bilatérale entre les deux pays

 

DSC 0347Le Premier vice-président de la république du Burundi, Gaston Sindimwo, a reçu en audience l’envoyé spécial du royaume des Pays-Bas dans la région des Grands-Lacs, Robert Jan Siegert, en visite au Burundi depuis trois jours. Ils ont échangé sur les relations bilatérales entre le Burundi et les Pays-Bas ainsi que la situation politico- socio-économique au Burundi.  

 

A la sortie de cette audience, l’envoyé spécial du royaume des Pays-Bas dans la région des Grands-Lacs a indiqué à la presse qu’avec le Premier vice-président de la République, les échanges ont été centrés sur les relations bilatérales entre les deux pays. Etant en mission au Burundi, M. Siegert a rencontré différentes personnalités avec lesquelles ils ont discuté à la situation au Burundi. Parlant de la nature de la coopération entre son pays et le Burundi, M. Siegert a indiqué que les Pays-Bas  appuient le Burundi dans différents secteurs avec un appui budgétaire qui s’élève à  quarante millions d’euros, c'est-à-dire à peu près soixante quinze milliards de francs burundais. Il s’agit des secteurs du planning familial, de la bonne gouvernance ainsi que du secteur agricole. Selon lui, la population est appuyéepour qu’elle puisse produire mieux. D’après M. Siegert, cette audience a été une occasion d’expliquer au Premier vice-président de la République du Burundi que les Pays-Bas sont prêts à discuter comment on peut contribuer d’une façon créative dans l’intérêt de la population burundaise dans la mesure où il a pu constater qu’il y a encore des soucis en ce qui concerne la sécurité alimentaire et que les conditions socio-économiques ne sont pas très bonnes. De son côté, le porte-parole du Premier vice-président de la République, Evelyne Maniragaba, a indiqué que ce visiteur était nouvellement nommé dans ses fonctions et qu’il voulait entrer en contact avec les autorités burundaises. Elle a aussi souligné que compte tenu des programmes à travers lesquels les Pays-Bas appuient le Burundi, ils veulent voir comment développer davantage ces relations. Mme Maniragaba a également  souligné que cela a été une occasion pour le Premier vice président de la République de le remercier pour cette visite et de lui parler de la situation politique et socio-économique au Burundi. 
Astère Nduwamungu

Ouvrir