Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Media> Lancement de la radio-télévision Buntu, « Ijwi ry’impfuvyi n’abapfakazi »

Elle a l’objectif de redonner l’espoir aux désespérés

 

DSC02381Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a lancé officiellement les activités de la radio-télévision Buntu « Ijwi ry’impfuvyi n’abapfazi », dont  la Première dame est fondatrice et représentante légale. Elle  émet depuis la zone Buye de la commune  Mwumba en province de Ngozi.  Elle a l’objectif de redonner l’espoir aux désespérés surtout les orphelins et les veuves. La création de ce médium rentre dans le cadre des initiatives de la fondation Buntu. Différentes autorités du pays, des organisations non gouvernementales et des confessions religieuses ainsi que des opérateurs économiques avaient pris part à ces cérémonies. 

 

Dans son discours, la Première dame, Denise Nkurunziza, a remercié Dieu pour cette étape franchie. Elle a dit que la radio-télévision Buntu, « Ijwi ry’impfuvyi n’abapfazi »  (La voix des orphelins et veuves) a pour objectif de redonner l’espoir aux désespérés, à commencer par les orphelins et les veuves, à travers les émissions, les témoignages et la parole de Dieu. La Première dame a ajouté que le médium est un des canaux de développement du pays. C’est pour cela que, a-t-elle dit, la radio-télévision Buntu  va aider à amorcer le développement de la population à partir des provinces dans lesquelles ce médium porte la voix jusqu’au niveau national.La Première dame a indiqué que ce médium va également faciliter la transmission des émissions en rapport avec la santé de la reproduction, thème sur lequel elle  sensibilise  la population à travers tout le pays lors des réunions. Ce médium va donner la parole aux orphelins et aux veuves pour exprimer leurs pensées afin qu’ils se sentent soulagé.  Selon la Première dame, la radio-télévision Buntu  est audible dans le nord, dans une grande partie de l’est, au centre du pays et très prochainement sur tout le territoire national ainsi que sur l’internet. C’est la radio qui a commencé à émettre et l’installation de  la télévision,  pour que la population voit les images, va suivre. La Première dame a exhorté le personnel de ce médium à faire passer des émissions et des informations de qualité qui vont redonner  espoir aux désespérés ; à la population de l’écouter parce que ces émissions vont les instruire sur beaucoup de choses.  Elle a demandé aux autres médias et aux organes de régulation de  soutenir  et collaborer avec ce médium naissant dans le cadre de développer le pays via le journalisme. Elle a remercié ceux qui ont aidé matériellement et financièrement pour atteindre cette étape, notamment le Fnuap, les opérateurs économiques, sans oublier le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, qui l’encourage vivement dans ses projets. Elle lui a demandé de continuer à la soutenir aussi bien moralement que financièrement dans la mise en place de  la télévision et la couverture du  territoire national par la radio.

Servir de pont aux orphelins et aux veuves pour trouver des solutions à leurs problèmes 

Dans son allocution, le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, a salué le pas  franchi par la fondation Buntu et par la population de la province de Ngozi pour la radio télévision qui peut changer beaucoup de choses dans leur développement social. Il a informé que c’est la première fois qu’il y a eu au Burundi un médium qui se soucie des problèmes des orphelins et des veuves   alors que la plupart d’entre eux sont considérés comme des laissés-pour-compte. Il a fait savoir qu’il connaît mieux que quiconque cette situation pour l’avoir vécue. Le président Nkurunziza a promis qu’il va appuyer cette initiative de la fondation Buntu en donnant des témoignages pour fortifier les cœurs des orphelins. « Mon témoignage sur la vie d’orphelin que je suis depuis 47 ans va enseigner de nombreuses personnes. Ce sera une contribution consistante qui a plus de la valeur que de l’argent, parce que ceux qui ont perdu l’espoir sont nombreux  ici au Burundi. J’ai à dire à propos de la vie d’une veuve parce que j’ai vécu avec ma mère  veuve et j’ai beaucoup appris d’elle qui m’a élevé jusqu’aujourd’hui. Les orphelins et les veuves peuvent se soutenir et devenir des personnes importantes. En plus, je ferai des émissions avec les orphelins et les veuves», a-t-il dit.M. Nkurunziza a demandé à la population de la localité où ce médium émet, de le faire leur et aux journalistes de donner la parole à celle-ci afin que ses opinions contribuent à son développement et à celui du pays. La radio-télévision est un outil qui aide au développement et  à la cohabitation pacifique de la population. Le chef de l’Etat a explicité que la radio-télévision Buntu servira de pont aux orphelins et aux veuves pour trouver des solutions à leurs problèmes. M. Nkurunziza a félicité son épouse pour avoir initié ce projet et lui a dit que c’est une femme digne de ce nom. Il lui a encore souhaité bénédictions divines et longévité. Avant d’inaugurer ce médium, le chef de l’Etat s’est joint à la population de cette localité dans les travaux de développement communautaire à l’Ecofo (Ecole fondamentale) Buye. Il a participé au mélange du gravier et du ciment pour construire le chaînage supérieur du 1er niveau. C’est une infrastructure en étage  composé de 12 salles de classe et d’un bloc administratif. Elle est construite grâce aux efforts de la population qui fabrique des briques et collecte du sable et du gravier. La présidence de la République appuie en donnant les tôles, les fers à béton et le ciment.
Ezéchiel Misigaro

Ouvrir