Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Province de Bujumbura> Vingt-septième anniversaire de la Charte de l’unité nationale

Les Burundais devraient faire une auto-évaluation

 

IMG 20180205 111556Le Président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, s’est joint à la population de la province de Bujumbura pour commémorer le 27e anniversaire de la Charte de l’unité nationale,  ce lundi 5 février 2018 en commune Isare. Dans son discours, il rappelle à la population de Bujumbura que les valeurs enseignées par nos ancêtres doivent être constamment nos guides. Les Burundais devraient apprendre à s’entraider mutuellement pour mieux protéger leur pays, lutter contre la discrimination liée aux ethnies et se soutenir mutuellement pour arriver à un développement durable.

 

L’unité des Burundais n’est pas vieille de 27 ans seulement, a dit le député Nyabenda. Les Burundais ont toujours été des gens unis que ce soit dans les travaux de développement ou dans différentes circonstances. S’appuyant sur le discours du président de la République Pierre Nkurunziza à cette occasion, le président de l’Assemblée nationale appelle les Burundais à méditer et à se souvenir d’où ils viennent, où ils en sont aujourd’hui et où ils comptent aller à l’avenir. Il a profité de cette occasion pour les appeler à aimer leur pays, à travailler pour que le Burundi ne dépende plus que de ses propres ressources. A l’approche du référendum constitutionnel, M. Nyabenda rappellé à la population de Bujumbura que, pour que les élections soient libres, il faut que les contributions viennent de la population burundaise. Les choix des Burundais appartiennent aux Burundais. Il les encourage à aller voter massivement et à contribuer pour les élections de 2020. L’unité dans le pays commence toujours par la famille. M. Nyabenda interpelle les parents à veiller à l’éducation de leurs enfants. Les familles doivent connaître l’histoire du Burundi et tout ce que les Burundais ont affronté dans le passé afin qu’ils ne retombent plus toujours dans les mêmes erreurs.Ensemble, les Burundais peuvent accomplir de grandes choses. Il leur a rappelé les infrastructures scolaires et sanitaires que la population burundaise a bâties sans l’aide extérieure en 10 ans seulement. Le gouverneur, Nadine Gacuti, avait auparavant félicité la population de Bujumbura pour son courage dans la sauvegarde de la paix. Cela a été possible parce que la population de Bujumbura s’attèle au travail ; travail qui leur a valu une bonne production agricole. Signalons qu’il était accompagné de ses deux adjoints, de certains députés et de la ministre du Développement communal, Jeanne d’Arc Kagayo, marraine de la province de Bujumbura.

Blandine Niyongere

Ouvrir