Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE KIRUNDO> Séance de moralisation des natifs par le chef de l’Etat

Il leur a demandé de préserver  le Burundi,  cadeau du ciel

 

DSC02237Le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza, a animé le vendredi 2 février 2018, à la colline  Yaranda de la zone Kirundo rural en commune Kirundo de la province de Kirundo, une séance de moralisation des natifs de ladite province. Il leur a demandé de préserver le cadeau du ciel. La séance s’est tenue à huis clos.  

 

A la sortie de la séance, le porte-parole adjoint du chef de l’Etat,  Alain Diomède Nzeyimana, a informé que la réunion a commencé avec le mot d’accueil  du gouverneur de Kirundo qui a indiqué que la province est pacifique et que la production agricole et piscicole de celle-ci a été bonne.  M. Nzeyimana a indiqué que le président Pierre Nkurunziza a expliqué à l’audience que la moralisation de la société est un cours qu’il donne lui-même. Il a dit que ce cours vient appuyer la formation patriotique du ministère de l’Intérieur et à l’éducation du Conseil national de sécurité. C’est dans la province de Kirundo, au nord, que le chef d’Etat a animé cette séance, après Muyinga, Kayanza et Ngozi. Concernant cette moralisation de la société, a signalé M. Nzeyimana, le Président Nkurunziza a rappelé aux Burundais en général et aux gens de Kirundo en particulier qu’il ne suffit pas d’aimer le pays, mais qu’il faut sentir que son cœur appartient à son pays de sorte qu’on se sente prêt à défendre sa souveraineté et sa dignité. Car, a poursuivi M. Nzeyimana, le Président Nkurunziza a informé que l’hymne national rappelle à tout Burundais que c’est Dieu qui a créé notre pays le Burundi et que tout citoyen burundais doit  préserver  ce cadeau du ciel. « Nous devons préserver les acquis que nous ont légués nos grands parents et l’indépendance du pays qui a été obtenue par le biais du prince Louis Rwagasore. Il faut comprendre que les problèmes  que nous traversons de temps en temps, ceux de 1961, de 1993 et de 2015, ne sont pas liés à la politique ni aux partis politiques mais à notre pays et à la richesse que nous avons. Si nous ne préservons pas notre unité et notre pays, nous n’aurons rien à léguer à nos enfants », a précisé le président Nkurunziza à travers son porte-parole adjoint. Après la séance de moralisation, les natifs de la province de Kirundo ont offert  un cadeau de deux vaches et deux moutons au chef de l’Etat. Celui-ci s’est ensuite joint à la population de cette localité dans les travaux de construction de l’église de Pentecôte Kirundo-Kigozi. Le Président Nkurunziza a poursuivi la journée en communes Gitobe et Vumbi de la même province où il a visité deux associations d’agro-éleveurs. Après leur avoir promis cinq vaches au début de l’année 2019, M. Nkurunziza leur a donné à chacune une somme de  500 000 FBu et 1 000 000 FBu, respectivement pour fêter le Nouvel an 2018 et entamer de nouveaux projets. En échange, ces associations ont offert au chef de l’Etat une partie des fruits récoltés et deux chèvres. 
Ezéchiel Misigaro

Ouvrir