Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ASSEMBLEE NATIONALE> Dépôt à la BRB d’une contribution aux élections de 2020 par Pascal Nyabenda

Il a contribué avec une somme de 4 800 000 FBu

 

DSC02193Le président de l’Assemblée nationale du Burundi, Pascal Nyabenda, a déposé le jeudi 1er février 2018 sa contribution aux élections de 2020. Elle s’élevait à 4 800 000 FBu et il a fait ce geste en  son nom propre et au nom de sa famille. Il a profité de l’occasion pour lancer un appel à tout Burundais qui aime son pays d’aller contribuer pour arriver en 2020 étant en position forte  de pouvoir organiser les élections nous-mêmes en tant que Burundais.  

 

M. Nyabenda a informé que, par ce geste, il a fait un travail de tout citoyen burundais de contribuer aux élections de 2020. Il a ajouté qu’il répondait à l’appel du président de la République, Pierre Nkurunziza, qui a donné l’exemple en contribuant le premier pour ces élections. « Je viens de contribuer pour un montant de 4 800 000 FBu en mon nom propre et au nom de ma famille pour répondre à cet appel. C’est un travail qui honore tout Burundais de contribuer aux élections de son pays », a-t-il précisé.M. Nyabenda a dit que la contribution qu’il venait de donner provient de ses récoltes  parce qu’à côté de ce qu’il fait en tant que président de l’Assemblée nationale, il cultive surtout  du riz. Il a promis de contribuer encore une fois demain ou après-demain, s’il récolte encore. Il a profité de l’occasion pour lancer un appel à tout Burundais qui aime son pays d’aller contribuer pour arriver en 2020 étant en position forte  de pouvoir organiser les élections nous-mêmes en tant que Burundais. « Nous sommes en train de collecter une contribution au nom de l’institution en tant qu’Assemblée nationale pour faire ce geste très prochainement comme les autres institutions sont en train de le faire », a indiqué M. Nyabenda. Répondant à la question relative à la position des députés de la coalition Amizero y’Abarundi qui lui auraient adressé une correspondance disant que ces contributions n’étaient pas conformes à la Constitution, M. Nyabenda pense qu’ils s’étaient trompés parce qu’après, ils ont produit un autre document contraire au premier et, pour preuve, ils ont déjà donné leurs contributions. 
Ezéchiel Misigaro

Ouvrir