Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES DE LA CEA> Conférence de presse du lundi 8 janvier 2018

Pour la présentation du bilan annuel des réalisations pour l’année 2017

 

DSC01474Dans la matinée du lundi 8 janvier 2018, la ministre à la présidence chargée des Affaires de la Communauté est-africaine (CEA), Isabelle Ndahayo  a animé une conférence de presse au cours de laquelle elle a présenté les réalisations du ministère pour l’année 2017. Pour elle, bien d’activités ont été réalisées malgré les défis rencontrés. 

 

Selon Isabelle Ndahayo, le ministère à la Présidence chargé des Affaires de la CEA a, dans le cadre des campagnes de sensibilisation et échange d’information sur les projets et programmes de la CEA, organisé six campagnes de sensibilisation à l’intention des partenaires nationaux. Il s’agit notamment du Forum de Haut niveau sur l’intégration du Burundi  au sein de la CEA qui a été organisé dans le cadre de la commémoration du dixième anniversaire de l’accession du Burundi à la CEA,  à Bujumbura en date du 28 juin 2017; de la sensibilisation sur le commerce transfrontalier, et sur les réglementations , les procédures douanières fiscales et monétaires de la CEA, en province de Muyinga en date du 13 avril 2017 ; de la sensibilisation des partenaires nationaux sur l’accélération de l’intégration du Burundi au sein de la CEA, sous l’angle de l’opérationnalisation du Protocole portant création du marché commun de la CEA, en province de Makamba le 17 novembre 2017. Des visites de terrain conjointes effectuées par la ministre à la Présidence chargé des Affaires de la CEA et le ministre de l’Energie et des mines, pour suivre de près l’état des lieux des projets intégrateurs dans les zones d’intervention dans les provinces pilotes de Kayanza, Ngozi et Muyinga pour le projet  d’eau potable et d’assainissement du Lac Victoria qui va renforcer l’alimentation en eau potable, ont été organisées. Pour la ministre Ndahayo, ces activités ont permis la visibilité du Burundi en ce qui concerne ses avancées significatives en matière de paix et de sécurité au moment où les descentes de terrain ont permis d’échanger avec les bénéficiaires et donner des orientations utiles en vue de l’appropriation et la pérennisation des activités réalisées.

Les activités relatives à l’amendement de certains textes législatifs et réglementaires se sont poursuivies

Mme Ndahayo a ajouté qu’il y a eu la poursuite des activités relatives à l’amendement de certains textes législatifs et réglementaires pour les conformer aux dispositions du protocole portant création du Marché commun de la CEA et que le Burundi a assuré la coordination des événements  régionaux qui se sont tenus au Burundi et dans la région. C’est par exemple la huitième conférence et exhibition de la CEA sur le pétrole, tenue à Bujumbura du 7 au 9 juin 2017 ; la onzième édition des jeux militaires et événements culturels de la CEA 2017, qui a eu lieu à Bujumbura du 24 août au 8 septembre 2017, etc. « Ces événements ont révélé que notre pays est fréquentable et qu’on peut entreprendre et faire des affaires au Burundi», a dit la ministre Ndahayo.Selon toujours la ministre Ndahayo, au cours de l’exercice 2017, le ministère à la Présidence chargé des Affaires de la CEA  a coordonné la participation du Burundi à 329 réunions statutaires et non statutaires de la CEA et a assuré la défense des intérêts du pays au regard de l’acquis communautaire. En collaboration avec le secrétariat général de la CEA et les ministères techniques, ce ministère a assuré le suivi de l’organisation d’un atelier de haut niveau de plaidoyer et de sensibilisation des intervenants sur le renforcement de la loi pharmaceutique et la mise en place de l’autorité burundaise de régulation des médicaments et des aliments (Abrema).La ministre Ndahayo n’a pas manqué de signaler les défis rencontrés et les perspectives pour 2018 que vous pourrez lire dans nos éditions ultérieures.
Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir