Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

M.E.E.A.T.U> Lancement du plan directeur de la ville de Bujumbura et ses alentours « Vision 2045 »

« La grande ville de Bujumbura accueillera 4 100 000 personnes d’ici 2045 »

0aac02Le ministère de l’Eau, de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme (M.E.E.A.T.U) a officiellement lancé, le mardi 28 novembre 2017, le plan directeur innovant de la ville de Bujumbura et ses alentours « Vision 2045 ». Les cérémonies ont été rehaussées par la présence du président de la République, Pierre Nkurunziza. Il a invité la population de Bujumbura, Burundais et étrangers, de faire sienne ce projet de faire de Bujumbura, un centre dynamique de l’économie burundaise.

Dans son allocution d’accueil, le maire de la ville de Bujumbura, Freddy Mbonimpa, a indiqué que certains quartiers ont pris naissance dans la ville de Bujumbura alors qu’il y en a qui ne remplissent pas les conditions. Il a, pour cela, souligné que ce projet permettra à la ville de Bujumbura de changer son image pour le bien être de la population. Il a remercié le chef de l’Etat d’être venu lui-même procéder au lancement de cette innovation dans la planification de la ville de Bujumbura et de notre pays.De son côté, le représentant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Burundi, Garry Conille, a souligné que ce projet trace le chemin de développement socio-économique et de la croissance urbaine de la ville de Bujumbura dans la construction des infrastructures modernes, dans un environnement de stabilité politique et de paix sociale. Conscient de l’intérêt que suscite une ville répondant aux normes internationales de développement, le PNUD se félicite d’avoir appuyé ce projet. La ville de Bujumbura, a-t-il poursuivi, présente une position stratégique clef pour un réel potentiel du développement, notamment de la filière touristique.  Garry Conille a exprimé sa satisfaction pour l’aboutissement de ce projet, le fruit de la coopération fructueuse entre le gouvernement du Burundi, Singapour et le PNUD. 

Ce projet a vu le jour en juillet 2014

Pour le ministre de l’Eau, de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, Célestin Ndayizeye, les objectifs spécifiques de ce projet consistent à accueillir 4 100 000 personnes dans la grande ville de Bujumbura et leur fournir toutes les conditions de vie dans une agglomération moderne; promouvoir Bujumbura en tant que centre touristique de la région des Grands Lacs ; établir Bujumbura en tant que plateforme industrielle du Burundi.Selon le ministre Ndayizeye, la zone de planification s’étend sur trois provinces à savoir, Bujumbura mairie, Bubanza et Bujumbura. Elle couvre une superficie de 913,4 km2 contre 121 km2 actuellement. Bujumbura va agir comme le centre commercial et administratif tandis que Gihanga sera le centre industriel. 

 

La population de Bujumbura doit changer de mentalité

Le président de la République, Pierre Nkurunziza, a remercié le PNUD pour le soutien du processus et d’avoir octroyé un financement de 2 225 000 dollars américains pour les travaux de cette étude qui ont été confiés à une entreprise de Singapour. Selon le chef de l’Etat, le Burundi apprécie grandement cet appui d’un partenaire qui n’a cessé de soutenir le développement de notre pays et cela quelles que soient les circonstances.Nous ne cessons jamais de le déclarer, a dit Pierre Nkurunziza, que l’avenir du Burundi est meilleur; ce projet est une des réponses que le Seigneur a promis pour le Burundi. Il a invité la population de Bujumbura à changer de mentalité, à travailler en association, à ne pas jeter les immondices n’importe où, à construire vers les montagnes pour l’agrandissement de la ville, à construire des maisons modernes,etc. Le président de la République a invité tout un chacun, Burundais et étranger, à faire sien  ce projet de contribuer pour que cette vision 2045 soit accomplie. Cette date constitue un nouveau pas pour le changement de l’image de la ville de Bujumbura où il fait beau vivre.

Kazadi Mwilambwe

Ouvrir