Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PARTI CNDD-FDD> Inauguration d’une permanence communale de Ndava

La population de Mwaro est appelée à exécuter des travaux qui génèrent des revenus

 

IMG 3850Dans son programme de construire des permanences dans tout le pays, le parti au pouvoir a procédé, le samedi 4 novembre 2017, à l’inauguration d’une permanence en commune Ndava, Province de Mwaro. Le secrétaire général (SG) du parti CNDD-FDD au niveau national, Evariste Ndayishimiye et son épouse, avaient rehaussé de leurs présences ces cérémonies, les sénateurs et parlementaires élus en province de Mwaro, les ministres, les directeurs généraux, les administrateurs communaux, les secrétaires généraux du parti dans les autres communes qui constituent la Province, et bien d’autres invités. La population de Mwaro est interpelée à faire des travaux de développement. 

 

Les cérémonies d’inauguration de cette permanence ont débuté par les  activités de mélange de béton et du ciment pour le pavage des salles de classe d’une école d’enseignement des métiers qui a été  offerte par le Président de la République. Le secrétaire général  du parti au plan national a participé dans ces activités ensemble avec plusieurs Bagumyabanga. Dans son discours, Evariste Ndayishimiye a interpelé les Bagumyabanga de la province de Mwaro en général et de la commune Ndava en particulier pour rester unie et consolider la paix et la sécurité car c’est cela la source de développement durable.

«Construire le pays est l’un des objectifs de notre parti»

« Notre parti a l’objectif de construire le pays jusqu’à ce que les européens soient étonnés et surpris », a-t-il dit. Il a rappelé que le Burundi a parcouru un très long trajet où il y avait ceux qui ont tant voulu inculquer dans les gens les divisions ethniques qui sont sans issue mais depuis 2005, le parti CNDD-FDD a déraciné ce virus. Les Burundais doivent se sentir comme étant des frères et sœurs et construire le pays ensemble sans distinction aucune, a-t-il ajouté. La justice est pour le moment libre. Si par hasard quelqu’un commet un crime, il est appréhendé. Ce n’est pas la même chose pour les autres pays qui font toujours la pendaison. Au Burundi, on juge le  coupable proportionnellement aux fautes commises.L’exemple typique est celui de ceux qui ont tenté de renverser le pouvoir légalement élu. Beaucoup d’entre eux ont été appréhendés et mais on ne les a pas tué. Il est revenu sur le retrait du Burundi de la Cour pénale internationale (Cpi) qui ne cessait d’adresser de fausses accusations au gouvernement du Burundi. « C’est un grand pas franchi par notre pays », affirme -t-il.Concernant les permanences qu’on est en train d’inaugurer, M. Ndayishimiye a demandé aux Bagumyabanga de Ndava en particulier et ceux de Mwaro en général, de créer des cadres d’échanges sur les travaux de développement communal, provincial, voire national. Comme le parti se réfère sur le principe du développement par le peuple et pour le peuple, tous les natifs de Mwaro sont appelés à conjuguer les efforts afin de développer la province et le pays. « Notre pays regorge de beaucoup de richesses. Il faut que les gens évitent la paresse et les exploitent », a-t-il indiqué. Il n’a pas manqué de remercier les Bagumyabanga de Mwaro de la façon dont ils l’ont accueilli. Il a dit qu’il est satisfait des cadeaux qu’on lui a offerts. M. Ndayishimiye a profité de cette occasion pour donner une aide composée de tôles à quatorze familles vulnérables ainsi que deux tonnes de riz et une tonne de haricots qui vont nourrir plus de deux cents familles.

«Le parti est se porte bien dans notre province»

Le secrétaire provincial du parti  en province de Mwaro, Zacharie Ntirandekura, a fait savoir que le parti CNDD-FDD est se porte bien dans sa province. La preuve en est qu’il a gagné les élections depuis 2005. Il a indiqué que c’est la troisième permanence inaugurée parmi les cinq permanences déjà construites. Il espère que même lors de l’inauguration de ces autres permanences, le Secrétaire général au niveau national sera présent. Il est passé à la remise d’un cadeau d’une vache nommée « Ndava» et deux moutons accompagnés de plusieurs paniers de vivres.Le secrétaire général du parti en commune Ndava a remercié le secrétaire général du parti au niveau national et lui a demandé de leur apporter une aide surtout d’ordre matériel car la permanence n’a pas de chaises, de courant électrique, d’ordinateur etc. Les cérémonies ont été clôturées par la remise d’un certificat de mérite aux personnes qui se sont donnés plus que les autres dans la construction de cette permanence.
Olivier Nishirimbere

Ouvrir