Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Editorial> Burundi-Tanzanie : Une volonté partagée de renforcer la coopération

Le président de la République Pierre Nkurunziza a reçu en audience samedi dernier, à Ngozi, au Nord du pays, le Secrétaire exécutif du Corridor centre en présence notamment de l’ambassadeur de la république unie de Tanzanie au Burundi. Le Corridor centre est l’axe par où transite l’essentiel des échanges commerciaux entre la république du Burundi et la république unie de Tanzanie. Au menu des échanges figuraient essentiellement les relations commerciales entre les deux pays et les modalités devant être mises en œuvre pour faciliter le commerce transfrontalier.Le président de la République Pierre Nkurunziza a reçu en audience samedi dernier, à Ngozi, au Nord du pays, le Secrétaire exécutif du Corridor centre en présence notamment de l’ambassadeur de la république unie de Tanzanie au Burundi. Le Corridor centre est l’axe par où transite l’essentiel des échanges commerciaux entre la république du Burundi et la république unie de Tanzanie. Au menu des échanges figuraient essentiellement les relations commerciales entre les deux pays et les modalités devant être mises en œuvre pour faciliter le commerce transfrontalier.Si le présent éditorial vous est proposé, c’est parce  que le contenu de l’entretien s’inscrivait dans la droite ligne de la visite de travail et d’amitié que le président de  la République Pierre Nkurunziza a effectuée, le 20 juillet 2017, en république sœur de Tanzanie, plus précisément dans le district de Ngara, comme l’a indiqué le porte-parole adjoint du chef de l’Etat Alain Diomède Nzeyimana, à l’issue de l’audience. Cette visite de travail et d’amitié a offert, rappelons-le, une précieuse occasion au président Pierre Nkurunziza et à son homologue tanzanien John Pombe Magufuli de passer en revue toutes les questions touchant les relations bilatérales et notamment celles commerciales, et de se dire d’une seule et même voix, que tout ce qui est de nature à contribuer au renforcement de ces relations sera encouragé. C’est dans ce contexte que le commerce transfrontalier s’améliorera chaque jour davantage dans un climat de fraternité, de confiance et de solidarité qui prévaut entre la république du Burundi et la république unie de Tanzanie, deux pays appartenant à une même communauté d’objectifs, une même communauté de destin, un véritable ensemble régional qui s’appelle la Communauté est-africaine. Le renforcement des relations bilatérales sur les plans politique, économique et commercial notamment, repose sur une volonté commune entre le Burundi et la Tanzanie d’unifier et de coordonner les actions en direction des population burundaise et tanzanienne, pour lesquelles les plus hautes autorités burundaise et tanzanienne s’emploient à trouver des réponses à leurs besoin sociaux, dans des canalisations de plus en plus satisfaisantes grâce justement à l’approfondissement des relations bilatérales.La coopération entre la république du Burundi et la république unie de Tanzanie s’avère donc fort fructueuse dans un climat d’affaires caractérisé par la solidarité, permettant de vastes perspectives des relations tanzano-burundaises. Il ne peut en être autrement car le Burundi et la Tanzanie ont noué une amitié profonde permettant à la coopération entre les deux pays de reposer sur une base solide. Les deux Etats attachent également une grande importance à leurs relations, dans le cadre bilatéral et régional. Dans la conjoncture internationale actuelle, les deux pays partagent des points de vue similaires et ont des intérêts fondamentaux communs sur les problèmes internationaux importants, la paix et le développement  demeurant leur cheval de bataille.Basée sur la solidarité, l’amitié, la sincérité et la compréhension mutuelle, la coopération tanzano-burundaise est pleine de promesses. Il faut une confiance totale réciproque entre le Burundi et la Tanzanie pour qu’ils s’engagent aussi fermement dans la recherche des solutions communes aux problèmes communs à travers de bonnes relations sans cesse affirmées.
Louis Kamwenubusa

Ouvrir