Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Province de Ngozi> Audience accordée à une délégation tanzanienne

La Tanzanie a fourni plus d’efforts pour faciliter les échanges commerciaux

 

DSC 0756Le président de la République Pierre Nkurunziza a reçu en audience le samedi 4 novembre 2017, une délégation tanzanienne conduite par l’ambassadeur de la Tanzanie au Burundi. La Tanzanie a fourni plus d’efforts pour faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays. 

 

Selon Alain Diomède Nzeyimana, porte-parole adjoint du président de la République, cette délégation était composée du représentant de l’Autorité des ports de la Tanzanie, et un secrétaire exécutif du Corridor central de nationalité burundaise. Cette rencontre fait suite à une visite que le chef de l’Etat a rendue à Ngara, à son homologue tanzanien le 20 juillet dernier. Ils s’étaient engagés à relancer de manière offensive les échanges commerciaux entre les deux pays. A cet effet, le gouvernement tanzanien avait promis qu’ils allaient faciliter les hommes d’affaires burundais dans la mesure où 80% des marchandises passent par la Tanzanie.

Plusieurs facilités ont été accordées

Les deux représentants ont expliqué au président Nkurunziza qu’il y a des facilités accordées aux hommes d’affaires burundais dont la réduction des tarifs. Ainsi, il y a des trains qui apportent des marchandises de Dar-es-Salam à Kigoma, et qui paient 12,5 dollars/tonne. Ce taux a été réduit à 10 dollars/tonne. La Tanzanie a aussi augmenté la durée d’attente des marchandises importées d’Europe ou d’Asie passant désormais de 14 jours à 30 jours. Il y a également la promesse d’un moyen efficace de transporter les marchandises de Kigoma à Bujumbura en l’occurrence les bateaux. Pour cela, ce moyen de transport va réduire les frais de 40%. Aussi, un bureau représentant tous les ports tanzaniens a été ouvert au Burundi, et le chef de ce bureau est déjà dans nos murs. L’autre point important est qu’un compte sera ouvert à la CRDB à Bujumbura pour que les Burundais ne puissent plus avoir de problèmes de payer leurs frais sans se rendre en Tanzanie. Ils ont aussi accepté que les hommes d’affaires burundais puissent payer en monnaie locale en cas de pénurie de dollars ou de shillings. La Tanzanie a également préparé un hangar où seront stationnées les marchandises en provenance du Burundi. Ce hangar est situé à Kibaha c’est-à-dire à 100 km du port de Dar-es-Salam. Cet effort de la Tanzanie devrait être suivi par l’effort burundais en faisant passer les marchandises par le lac Tanganyika.

Yvette Irambona

Ouvrir