Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Paroisse Rwarangabo> Messe dominicale assistée par le couple présidentiel

Dieu nous invite à lier la parole à l’acte

 

DSC 0794Le président de la République Pierre Nkurunziza en compagnie de son épouse (tenant un bébé dans ses bras), a assisté le dimanche 5 novembre 2017, à une messe dominicale à la paroisse Rwarangabo de la commune Mwumba en province de Ngozi. Dieu nous invite à lier la parole à l’acte. 

 

La parole du jour se trouvait dans l’Evangile selon Saint Mathieu. Dans son homélie, le curé de la paroisse Rwarangabo a indiqué que quand une personne  est sur terre, elle se heurte  à beaucoup de choses, bonnes ou mauvaises . A cet effet, cette personne a besoin de quelqu’un qui lui donne du courage pour pouvoir continuer sa route. « Ainsi, la parole de Dieu est une source de vie pour nous ».Les prêtres ont fait une alliance avec Dieu. C’est pour cette raison que « nous devons écouter ce qu’ils disent et ne pas suivre ce qu’ils font ». Il a aussi fait savoir qu’en recevant le baptême, nous avons accepté d’être des chrétiens, c’est pour cela que nous devons suivre le chemin de Jésus-Christ. Mais, nous sommes des fois des menteurs alors que nous sommes des chrétiens. Ainsi, nous devons faire une introspection de notre foi  a-t-il poursuivi.

Jésus prêche l’amour 

Il a continué sa prédication en précisant que Jésus prêche l’amour entre les fidèles, l’entraide mutuelle dans Jean 13,35. «Nous devons penser aux autres et leur venir en aide en cas de besoin ». Les fidèles invite à faire un engagement avec Dieu, et de se soumettre.En prenant la parole, le président de la République Pierre Nkurunziza a souligné que c’est une grande joie de partager cette prière avec les chrétiens de cette paroisse. Le septième jour est très important car c’est le grand jour de Dieu. Il a aussi précisé que le mois de novembre est le mois de recevoir l’assurance du Seigneur. Un chrétien ne doit pas croiser les bras, il doit plutôt travailler afin de venir en aide aux autres comme les pauvres, les orphelins, les veuves, bref, tous ceux qui sont dans le besoin, a dit le chef de l’Etat. Le président Nkurunziza n’a pas manqué de leur remercier pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé.                                                 

Yvette Irambona

Ouvrir