Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE> Audience accordée à deux sénateurs américains

Ils avaient un message personnel et d’amitié au président de la République du Burundi

 

DSC 2452Le lundi 9 octobre 2017, le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, a reçu en audience les sénateurs Jim Inhofe et Mike Enzy, venus des  provinces d’Oklahoma et de Wyoming aux Etats-Unis d’Amérique. Ils avaient un message personnel et d’amitié au président de la République du Burundi. 

 

A la sortie de l’audience, le porte-parole adjoint du président de la République, Alain Diomède Nzeyimana, a rapporté à la presse que les deux visiteurs ont fait remarquer que c’est la neuvième fois qu’ils visitent le Burundi. Ils ont connu le président Nkurunziza avant qu’il ne soit pas élu président de la République. Ces sénateurs ont fait savoir qu’en plus d’être le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza est également leur frère. « Ils ont indiqué qu’ils sont fiers, qu’ils sont très émus par le fait que le Président Nkurunziza met en avant la parole de Dieu en dirigeant le Burundi », a fait entendre M. Nzeyimana. Et d’ajouter que chaque mercredi matin, ils se réunissent  dans leur « prayer breakfast » et qu’ils n’oublient jamais de prier pour le président Nkurunziza et pour le Burundi.

Les investisseurs américains peuvent investir dans le secteur de l’énergie

Les sénateurs américains ont cherché à savoir les secteurs économiques qui peuvent intéresser les Etats-Unis. A ce sujet, le Président Nkurunziza a fait remarquer que pour le moment, « nous sommes à la dernière étape de pouvoir finaliser le processus de vérité et de réconciliation qui a été initié par l’accord d’Arusha, pour la paix et la réconcialiation ». Il leur a indiqué que,  non seulement il est le président de la République, mais aussi il est orphelin comme beaucoup de milliers de Burundais. Pour cela, il a le droit, comme d’autres Burundais, de connaître la vérité sur sa famille et l’histoire du Burundi en général. Le Président Nkurunziza  a aussi fait entendre que les investisseurs américains peuvent investir dans le secteur de l’énergie pour renforcer ce qui a été commencé par quelques businessmen des Etats-Unis. Selon M.Nzeyimana, les visiteurs ont indiqué qu’en politique, il faut chaque fois voir, même trouver quelque chose de commun. Ils ont aussi souligné que c’est la même chose aux Etats-Unis où le nouveau Président Donald Trump est des fois discrédité. Ce qui fait qu’actuellement sa popularité est basse à cause des détracteurs, mais que cela ne peut jamais arrêter le fonctionnement du pays. Les visiteurs ont fait savoir qu’ils vont continuer leur voyage dans d’autres Etats de la Communauté est-africaine, notamment au Rwanda, l’Ouganda et la Tanzanie. 

Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir