Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

SENAT> Ouverture de la session parlementaire ordinaire d’octobre 2017

Dix-neuf projets de lois seront analysés

 

DSC 2242Le président du Sénat burundais, Révérien Ndikuriyo, a procédé à l’ouverture de la session parlementaire ordinaire d’octobre 2017. Selon lui, dix-neuf projets de lois seront analysés par les sénateurs. Il demande au gouvernement d’envoyer tôt le projet de loi  portant fixation du budget général de l’Etat, exercice 2018. 

 

Conformément à l’article 185 de la Constitution de la République du Burundi, le président du Sénat, Révérien Ndikuriyo, a procédé, le lundi 2 octobre 2017, à l’ouverture solennelle de la session ordinaire d’octobre. Outre les sénateurs, étaient présents aux cérémonies différentes autorités burundaises, des ambassadeurs et représentants du Corps diplomatique et consulaire. M. Ndikuriyo a fait savoir que pendant la période des vacances, il a  accompli  plusieurs activités : il s’est joint à la population dans les travaux de développement communautaires et il a renforcé les relations avec d’autres sénats et organisations dont le Sénat burundais est membre. Il a aussi visité les communes Mukike, Mugongomanga, Mugamba et Matana où il a rencontré la population. Il a fait savoir également que les deux Vice-présidents ont, eux-aussi, effectué des visites dans les provinces de Bururi, Rumonge, Gitega et Makamba, où ils se sont entretenus avec la population et partagé avec elle le travail. Il a ajouté qu’ils ont aussi visité les rapatriés pour les réconforter et ils leur ont demandé de sensibiliser ceux qui sont toujours dans les camps de réfugiés pour qu’ils rentrent construire leur pays natal. En matière de diplomatie parlementaire M.Ndikuriyo a informé qu’il a effectué une visite officielle en Chine au cours de laquelle il a pu échanger avec les autorités sur les relations bilatérales entre la Chine et le Burundi. Il a aussi participé à la 10e conférence de l’Association des sénats au Maroc. En ce même moment, des audiences ont été accordées au nouvel ambassadeur de Chine et à une délégation suisse chargée des programmes pour la région des Grands lacs. Les échanges ont porté sur le renforcement des capacités à l’intention des parlementaires burundais. Pour Ndikuriyo, 19 projets de lois ont été envoyés pour analyse dont le projet de loi relatif à l’insolvabilité du commerçant au Burundi et le projet de loi  portant révision du Code pénal. Il demande en outre au gouvernement d’envoyer tôt au parlement le projet de loi portant fixation du budget général de l’Etat, exercice 2018 pour analyse et adoption.Il n’a pas manqué de remercier le ministère de l’Education pour les mesures prises dans le cadre de la restauration d’une éducation de qualité et d’avoir bien organisé le programme de redéploiement des enseignants.
Jean Bosco Nkunzimana

Ouvrir