Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CATHEDRALE ANGLICANE DE BUYE> Le chef de l’Etat assiste à la prière dominicale

Les prédications étaient centrées sur la lutte contre les lamentations pendant  les dures épreuves

 

DSC 0482Le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza s’est joint le dimanche 1er octobre 2017 aux chrétiens de la Cathédrale anglicane de Buye en commune Mwumba de la province de Ngozi dans la prière dominicale. Dans ses prédications, Mgr Sixbert Macumi a exhorté les  chrétiens d’éviter des lamentations pendant les situations difficiles mais plutôt d’invoquer Dieu pour apporter des solutions à leurs problèmes. 

 

Dans ses enseignements, l’épiscope du diocèse de Buye Mgr Sixbert Macumi  s’est basé sur la parole de Dieu se trouvant dans Exode 17, 1-18 où il leur a rappelé le comportement que les Israélites ont adopté devant Moïse. Il a informé que dans leur exode vers la terre promise, les Israélites étaient caractérisés par des lamentations dans le désert et avant qu’ils traversent la mer Rouge car ils obtenaient difficilement à boire et à manger.  Mgr Macumi a signalé que des solutions aux problèmes des Israélites ont été trouvées chaque fois que Moïse priait pour solliciter l’intervention de l’Eternel Dieu et que Celui-ci exhaussait la prière de son serviteur. Chaque fois que des épreuves survenaient, a indiqué Mgr Macumi, le peuple d’Israël, désespéré, se lamentait  et  murmurait contre Moïse au lieu de prier. Il jetait le tord sur Moïse qui le dirigeait vers la terre promise en regrettant pourquoi il avait quitté l’Egypte où il avait abandonné les pots de viande malgré le joug pour  mourir de fatigue, de faim et de soif dans le désert.Dans ses prédications, Mgr Macumi a exhorté les chrétiens de supplier le Créateur pour les sauver des situations de détresse chaque fois qu’elles se présentent au lieu de se lamenter. Que ce soit dans la famille, dans l’église  ou dans le pays, a-t-il dit, il faut invoquer l’Eternel lorsque des situations délicates se présentent. Mgr Macumi leur a demandé d’agir sans murmures ni hésitations afin d’être sans reproche, simples, enfants de Dieu irréprochables au milieu du peuple pervers et corrompu, dans le sein duquel ils brillent comme des flambeaux dans le monde, étant en possession de la parole de vie. Ainsi, il leur a dit qu’il pourra se glorifier, au jour de Jésus-Christ, de n’avoir pas couru en vain ni travaillé en vain.Se basant sur cette parole de Dieu, le président Nkurunziza a fait savoir aux chrétiens que les lamentations poussent les personnes à agir inconvenablement. Ainsi, a-t-il poursuivi, se lamenter est une mauvaise chose pour Dieu, pour le pays, pour l’Eglise et pour les familles. Dans sa prière, le chef de l’Etat a remercié le Créateur d’avoir   gardé sa famille, le Burundi et tous les Burundais. Il a invoqué l’Eternel à les bénir et continuer à les garder. Le chef de l’Etat a promis aux différentes chorales des uniformes, aux enfants de leur faire la fête de Noël de sundayschool, et aux voisins de Buye de leur faire également la fête du Nouvel An. 
Ezéchiel Misigaro

 

Ouvrir