Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Ambassade de Chine au Burundi> Célébration du 68ème anniversaire de la fête nationale de Chine et prise de fonction du nouvel ambassadeur.

Li Changlin veut continuer à renforcer les relations entre son pays et le Burundi

 

DSC 0236La Chine a célébré le 68ème anniversaire de la fête nationale de Chine le jeudi 28 septembre 2017. Cette fête a été l’occasion pour le nouvel ambassadeur de Chine au Burundi, Li Changlin,  de célébrer sa prise de fonction au Burundi, un pays qui lui est familier pour y avoir travaillé avant ces fonctions. Li Changlin et le secrétaire permanent du ministère des Relations étrangères  et de la coopération internationale apprécient les relations entre les deux pays et sont confiants qu’elles vont aller de l’avant. 

 

« Le Burundi n’est pas un pays étranger pour moi car j’ai travaillé ici de 2007 à 2010 », a dit le nouvel ambassadeur de la République populaire de Chine au Burundi, Li Changlin, le jeudi 28 septembre 2017 à l’occasion de la célébration du 68ème anniversaire de la fête nationale de son pays, et de sa prise de fonction. « Je suis venu au moment où la relation sino-burundaise se trouve dans la meilleure période de son histoire », dit-il avec appréciation. Il fait référence à un proche passé où  le Vice-président de son pays, Li Yuanchao,  a visité le Burundi au mois de mai après la visite du ministre burundais des Relations extérieures et de la coopération internationale, Aimé Nyamitwe, et récemment le président du Sénat burundais Révérien Ndikuriyo, pour ne citer que ceux-là. Li Changlin dit que la partie chinoise va accorder un don de 22 millions de Yuans RMB pour les projets fixés en commun accord par les deux parties. Il ajoute que la centrale hydraulique de Ruzibazi et le centre pilote agricole seront bientôt lancés, et la construction du palais présidentiel touchera à sa fin.                

Les relations resteront bien entretenuesLe nouvel ambassadeur

Li Changlin promet que la partie chinoise va continuer à augmenter le nombre de bourses d’études et le nombre de formations  de courte durée en faveur de la partie burundaise. « La Chine multipliera les projets d’échange culturel, et il y aura bientôt un groupe artistique chinois de haut niveau au Burundi  pour le spectacle ‘ Vœux en provenance des steppes de la Mongolie intérieure ‘ au campus Kiriri les 10 et 11 octobre 2017 », a-t-il dit tout en invitant la population à ces spectacles. Il a souligné la participation de son pays au Burundi pour la sécurité alimentaire, base de la stabilité et du développement d’un pays.  En effet, son pays a accordé 5 000 tonnes de riz dans le cadre de l’aide humanitaire d’urgence en 2016, et la même quantité sera livrée cette année. La Chine aide le Burundi à pêcher au lieu de continuer à donner du poisson à travers son aide dans l’augmentation de la production du riz localement. Des experts chinois ont réussi à améliorer trois fois la moyenne de cette production.  Dans son allocution, le représentant du gouvernement du Burundi, Jean de Dieu Ndikumana,  a félicité Changlin pour ses fonctions. Il remarque avec satisfaction comment les deux pays ont su créer et tisser leurs relations diplomatiques en 1963. « Animée par la solidarité sans conditionnalité, depuis la signature en 1972 du premier  accord de coopération économique, technique et commercial, a soutenu les efforts de développement socio économique du Burundi à travers   les réalisations des différents projets et programmes », dit M. Ndikumana. Il apprécie vivement le soutien de la Chine durant les moments de  turbulence survenue en 2015. Sans donner une liste exhaustive, il a cité avec admiration les différents projets appuyés par le gouvernement chinois. Il a exprimé au nom du gouvernement son admiration et la volonté de maintenir, de cimenter les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays. 

Alfred Nimbona

Ouvrir