Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Burundi-Chine> Retour du président du Sénat

Il a eu des échanges fructueux avec certaines autorités chinoises

 

DSC 0213Le président du Sénat du Burundi, Révérien Ndikuriyo, est rentré le dimanche 10 septembre 2017 soir, d’une mission de travail qu’il a effectuée en République populaire de Chine. Au cours de cette mission, il s’est entretenu avec les hauts responsables des institutions étatiques sur les relations entre le Chine et le Burundi sur les plans politique, économique et social.  Il a aussi visité différents coins et infrastructures de la Chine.  

 

Selon le conseiller au cabinet du président du Sénat, Gaby Bugaga, M.Ndikuriyo a d’abord été reçu par le président de l’Assemblée populaire de Chine à qui il a présenté ses gratitudes au nom du peuple burundais pour la manière dont la Chine ne cesse d’accompagner et de plaider pour le Burundi. Il l’a aussi remercié de la présence régulière de son pays dans les différentes actions de développement du Burundi. Au cours d’une autre audience avec le président du comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), il ont échangé sur le renforcement des relations fondées sur la défense des intérêts entre les deux peuples et surtout dans la mise en application des conventions de Johannesburg sur la coopération sino-africaine. 

Les étudiants burundais en Chine ont été appelé au patriotisme

Selon toujours M. Bugaga, le président du Sénat a également visité les sociétés des télécommunications dont Star Times, Huawei ainsi que les sociétés de construction avec lesquelles ils ont mis en place un cadre de partenariat. Le président du Sénat du Burundi a aussi rencontré les étudiants burundais en Chine. Il leur a rappelé le sens du patriotisme pour les amener à comprendre l’importance de rentrer au pays après leurs études afin que les connaissances acquises profitent au pays. A Wenzhou, le président du Sénat du Burundi s’est entretenu avec le secrétaire du parti communiste chinois ainsi que le maire de la Wenzhou. Ils ont échangé sur le renforcement de la coopération dans les domaines variés. Il a ensuite visité le musée et le centre de planification urbaine. Il a ainsi  demandé un appui technique pour que les Burundais puissent adopter la politique de construire en hauteur afin de dégager les terres arables. Le séjour à Wenzhou a été une opportunité, pour le président du Sénat, de visiter l’Université médical, l’Hôpital de l’œil et une école technique professionnelle dont le partenariat avec elle pourrait s’amorcer incessamment. 

Venir investir au Burundi

Au cours de cette visite en Chine, le président du Sénat du Burundi a aussi rencontré le président de la chambre de commerce sino-africaine ainsi que les hommes d’affaires auxquels il a parlé des domaines clés où ils peuvent investir, notamment l’agriculture, la pêche, les infrastructures, etc. Il les a invités à venir investir au Burundi étant donné que ce dernier est l’un des pays de la région qui offre des facilités et qui encourage les investisseurs à travers l’Agence burundaise de promotion et des investissements (Api).Enfin, à Shanghai, le président du Sénat a rencontré le président du Comité national de la conférence consultative politique du peuple chinois CCPPC avec lequel ils ont échangé sur le rapprochement et la coopération mutuelle. Le président du Sénat du Burundi a ensuite visité le musée d’exposition universelle de Shanghai 2010 ainsi que  la tour la plus haute du monde dit Shanghai Tower. 

Astère Nduwamungu

Ouvrir