Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CHINE>Rencontre des journalistes africains avec l’Association des journalistes chinois

La relation bilatérale a été renforcée

 

IMG WA0005Dans leur visite en République populaire de Chine, vingt journalistes des pays francophones africains se sont rencontrées avec les membres de l’Association des journalistes chinois le 5 septembre 2017. Ils ont discuté des fonctions de l’Association et des son rôle à l’endroit des journalistes africains. 

 

La rencontre  a été effectuée au siège de l’Association des journalistes chinois situé dans le district de zhushikou de la province de Beijing dans la République Populaire de Chine.La vice-présidente de l’association Wang Dongmei a fait le point sur les responsabilités de ladite association. Elle a mentionné qu’elle a été créée en 1931. A l’heure actuelle, l’Association gère plus de cinq mille médias et plus d’un million de journalistes accrédités ainsi qu’environ cent employés qui travaillent pour l’association.Mme Dongmei a poursuivi en disant que l’Association coopère avec d’autres associations des journalistes du monde. Ainsi, a-t-elle souligné, l’association invite chaque année les journalistes africain, en Chine et envoie également les journalistes chinois en Afrique. D’après la vice-présidente, la coopérations entre les journalistes chinois et africains reste indispensable dans la promotions des relations sino-africaines.Les journalistes africains ont voulu savoir les fonctions de l’association. La vice-présidente de la division internationale au sein de l’association, Rong Changhai, a répondu en disant qu’elle a cinq fonctions entre autres : la formation des journalistes, la protection de l’accréditation des journalistes, l’attribution des médailles aux meilleurs reportages et la promotion de la coopération  internationale.  La relation bilatérale entre les journalistes africains et chinois a été renforcée ces dernières années a précisé M.Changai. Cependant, a-t-il souligné, il reste beaucoup à faire pour les journalistes qui ont besoin de l’assistance. D’autres services seront mises en place pour les journalistes africains et organiser les formations à leur endroit, a-t-il indiqué.Les journalistes africains ont à leur tour salué les efforts fournis par la République Populaire de Chine en général et l’Association des journalistes chinois en particulier dans le sens de la coopération entre les médias.                            

Eric Mbazumutima

Ouvrir