Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE BUHIGA> Enseignement en faveur des leaders dans le cadre de la prière d’action de grâce organisée par la famille présidentielle

« Nous ne vivons que grâce à la protection divine, mais sachons qu’il y a des exigences y relatives »

 

DSC 6163Pour le quatrième et dernier jour de la prière d’action de grâce organisée par la famille présidentielle, dans l’avant(midi du dimanche 03 septembre 2017 le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza a animé un séminaire en faveur des leaders. Il a développé le thème qui se rapporte à la vie à chacun instant sous la protection divine. Pour lui, chaque seconde de la vie n’est possible que grâce à la protection de Dieu. 

 

Au cours de ce séminaire, le Président de la République Pierre Nkurunziza a rappelé aux différentes autorités de ce pays qui étaient venues suivre ce séminaire que tout ce qu’elles sont n’est que le résultat de la miséricorde divine. Et d’ajouter que les gardes ne sont efficaces que grâce à la présence et la protection divine. Il leur ademandé de penser à la vie d’un fœtus dans le sein de sa mère. C’est un être très fragile qui peut, à la moindre erreur cesser de vivre, mais grâce à la protection divine, ce fœtus deviendra une persone. En effet, selon M. Nkurunziza, l’Homme n’est rien s’il n’est pas sous la protection divine. Et étant sûr de sa faiblesse, l’Homme a le devoir de se fier uniquement à Dieu Tout-Puissant qui l’a créé et gardé contre tout danger depuis sa création.Pour illustrer son enseignement, le président Nkurunziza a demandé aux participants de faire la leur la parole de Dieu à la lisant au quotidien. Il leur a donné une référence biblique qui illustre la puissance divine dans la protection de l’Homme à chaque instant de sa vie. La parole de Dieu écrite dans le livre d’Isaïe 10, 20-27 là où Dieu promettait sa protection aux Israëlites. Le chef de l’Etat a rappelé que la parole de Dieu est toujours d’actualité et que, par conséquent, pour tout croyant, cette protection est promise aux Burundais de ces jours et non aux seuls Israëlites, puisque Dieu s’adresse toujours à son peuple.

Un protégé devrait se conformer à la volonté de son protecteur

S’adressant aux différentes autorités participant au séminaire, le président de la République Pierre Nkurunziza a fait remarquer qu’après avoir constaté qu’on est protégé, il importe de s’impreigner de la volonté de son protecteur afin de s’assurer de la continuité. D’où un certain ordre dans sa vie s’impose. Dieu protège celui qui se retrouve dans son projet et l’on ne peut pas y être aussi longtemps que l’on demeure dans le péché. Il faut savoir que la vie est une faveur de Dieu. Se référer à Dieu dans toute démarche de sa vie. En tant qu’autorité, il faut savoir distinguer le bien et le mal et cela ne sera possible que si le concerné lit au quotidien la parole de Dieu, étant donné que toute sa volonté s’y retrouve. Le numéro un de l’exécutif burundais a terminé son enseignement en donnant une référence biblique à tous les participants, à savoir : Isaïe 56, 1-2. Celle-ci leur permettra de se rappeler de la promesse de Dieu. Car, a-t-il dit «  Nous ne vivons que grâce à la protection de Dieu, mais sachons qu’il y a des exigences y relatives ».Ce séminaire a vu la participation de différentes hautes personnalités de ce pays en plus de hauts cadres du secteur public et privé, notamment le président de l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda, le Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo, le Deuxième vice-président de la République Joseph Butore et l’ombudsman de la République Edouard Nduwimana.
Amédée Habimana

Ouvrir