Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Editorial> Dieu mérite qu’on Lui exprime toujours sa gratitude

La famille présidentielle vient d’organiser du 31 août au 3 septembre 2017 à Karusi, au centre du pays, une prière d’action de grâce qui a notamment vu la participation des plus hautes autorités du pays au premier plan desquelles figuraient le président de la République Pierre Nkurunziza et son épouse Denise Nkurunziza qui présidaient  la cérémonie, entourés du président de l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda, du président du Sénat Révérien Ndikuriyo, des parlementaires, du Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo,  du Deuxième vice-président de la République Joseph Butore, de l’ombudsman de la République Edouard Nduwimana, des membres du gouvernement ainsi que de différents hauts cadres de l’administration publique et privée et des représentants de différentes  confessions religieuses. Il sied d’indiquer que la prière d’action de grâce se déroulait simultanément avec celles organisées aux chefs-lieux de toutes les communes du Burundi, ce qui est une nouveauté à souligner à gros traits.La famille présidentielle vient d’organiser du 31 août au 3 septembre 2017 à Karusi, au centre du pays, une prière d’action de grâce qui a notamment vu la participation des plus hautes autorités du pays au premier plan desquelles figuraient le président de la République Pierre Nkurunziza et son épouse Denise Nkurunziza qui présidaient  la cérémonie, entourés du président de l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda, du président du Sénat Révérien Ndikuriyo, des parlementaires, du Premier vice-président de la République Gaston Sindimwo,  du Deuxième vice-président de la République Joseph Butore, de l’ombudsman de la République Edouard Nduwimana, des membres du gouvernement ainsi que de différents hauts cadres de l’administration publique et privée et des représentants de différentes  confessions religieuses. Il sied d’indiquer que la prière d’action de grâce se déroulait simultanément avec celles organisées aux chefs-lieux de toutes les communes du Burundi, ce qui est une nouveauté à souligner à gros traits.La prière d’action de grâce organisée par la famille présidentielle, se produisant en même temps que le deuxième anniversaire de sa réélection, le 20 août 2015, à la magistrature suprême, le président de la République Pierre Nkurunziza a exprimé sa profonde gratitude à Dieu qui l’a aidé et soutenu depuis sa réélection à ce jour, en lui permettant d’orienter toutes ses actions  vers Sa volonté, en lui permettant de surmonter en bon citoyen tous les obstacles tendus par les ennemis de la paix et de la sécurité. Le chef de l’Etat a demandé à l’assistance, et à travers elle, à tout le peuple burundais, de toujours prier avec zèle, ardeur et enthousiasme pour le Burundi, un véritable cadeau du Très Haut qu’il faut toujours aimer, apprécier et respecter. Le président de la République Pierre Nkurunziza a également demandé aux Burundais de prier les uns pour les autres, d’être constamment  à la rencontre de Dieu pour exprimer vivement la foi qui engage et transforme l’existence humaine. Le chef de l’Etat a, pendant cette cérémonie religieuse, souligné la nécessité et l’urgence pour tous les Burundais de donner à la vie un nouvel horizon leur permettant  d’édifier une société plus harmonieuse. Aux hauts cadres de l’Etat, de sages conseils ont été prodigués par le président de la République qui ne manqueront pas de les guider dans l’accomplissement de leurs responsabilités.Certains de nos compatriotes peuvent se poser des questions sur la finalité de cette prière d’action de grâce qui, disons-le tout de suite, traduit indiscutablement la volonté délibérée du président de la République Pierre Nkurunziza de donner personnellement et immédiatement un gage de son souci d’implorer sans cesse le Tout Puissant, pour que notre société soit édifiée par des hommes et des femmes ne mettant en avant que les valeurs humaines et chrétiennes, des hommes et des femmes toujours prompts à servir pour l’intérêt du bien commun, loin des mauvais comportements conduisant tout droit à des desseins malsains. La prière d’action de grâce est donc un temps de discernement, de formation et de maturation humaine et spirituelle. La prière d’action de grâce est une synthèse de regards vers Dieu qui nous a donné le Burundi que nous devons tant servir et tant aimer. Il s’agit d’une union entre le Très Haut et nous, une union qui doit engendrer de nouvelles habitudes, de nouveaux comportements, de nouveaux réflexes.Puisse notre pays devenir chaque jour davantage une bénédiction divine et chaque citoyen toujours plus un apôtre de la réconciliation, de l’amour, de la paix et de la justice !    
Louis Kamwenubusa

Ouvrir