Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Chine> Coopération

L’échange des peuples, une occasion de batir une coopération solide

 

Blandi 31L’Afrique, une terre de nos ancêtres comme on aime le dire, est devenue un endroit où tout le monde se sent chez lui. Avec les lieux touristiques, pourtant non exploités en totalite mais qui procurent du repos et du calme, la plupart des européens, asiatiques et américains, n’hésitent pas à prendre le large pour y passer des vacances. Il en est de  même pour les investisseurs. Cela renforce les échanges entre les peuples et la coopération qui, de surcroît, va dans le cadre du gagnant- gagnant.

 

C’est aussi l’avis de certains africains, étudiants et hommes d’affaires, vivant temporairement en Chine. Certains étudiants burundais rencontrés à cet effet apprécient la formation académique reçue en Chine, pour la simple raison que c’est l’endroit idéal pour accomplir ses recherches de par les compétences des professeurs et les richesses des infrastructures. Ainsi, professeurs d’université, jeunes étudiants et hommes d’affaires africains, chacun y trouve son compte.Dans ce même cadre, des journalistes africains  venus pour le programme de CAPC (China africa press center), un programme de longue durée,  apprécient les échanges faits entre la Chine et l’Afrique. N’étant pas très connu par certains peuples africains, c’est une occasion pour ces journalistes de faire connaitre et de découvrir ce qu’est ce pays continent. Mais aussi transmettre à leurs compatriotes le secret qui se cache derrière sa réussite. C’est pour cela que tout est bon pour s’intégrer dans ce milieu : participer aux festivals, organiser des sorties dans les différentes provinces et lieux historiques de la Chine, participer à des séances de séminaire et surtout effectuer des visites non guidées  pour découvrir cette terre tant éloignée mais convoitée par ceux qui la connaissent désormais et qui veulent en apprendre plus, les Africains. Une chose est sûre : Le travail, l’accueil de l’autre, la compréhension mutuelle et la coopération gagnant-gagnant sont de bons systèmes politiques adoptés par le gouvernement chinois. Il est évident que, pour la Chine, « on réussit ensemble ou on coule ensemble », comme dirait l’écrivain africain. Le monde est devenu un village en construction  où la part et la contribution de chacun sont importantes pour la réussite de l’accomplissement.
Blandine Niyongere

Ouvrir