Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE MUKAZA> Les réalisations

L’étape déjà franchie est  satisfaisante

 

DSC07218Lors de la célébration de la fête communale, l’administrateur de la commune Mukaza, Issa Désiré Mazimpaka, a pris l’occasion de présenter les réalisations pour cette année et il a précisé que la commune arrive à une étape satisfaisante. C’était aussi une occasion de prodiguer des conseils aux ressortissants de cette commune .   

 

L’administrateur Mazimpaka a fait savoir que, normalement, l’année communale se termine avec la fête communale. Et il a souligné que plusieurs activités ont été réalisées pour cette année qui vient de s’écouler. Il a cité, entre autres la construction d’un bloc de maternité au centre de santé de Jabe. Ce bloc a une grande utilité pour la population de cette localité car au par avant,  ce centre n’accueillait pas les mères qui viennent accoucher alors qu’il y a du personnel qualifié dans ce domaine.  Aussi,  il a évoqué la construction de la zone Buyenzi qui va se terminer bientôt. Il y a aussi la construction de l’école fondamentale en étage du bassin de Buyenzi,  et du centre de santé sur la colline Mugoboka, etc.M. Mazimpaka a révélé que beaucoup de ces projets qui ont été réalisés ont rencontré beaucoup de difficultés du fait qu’il y avait des personnes qui ne comprenaient pas la nécessité du développement communal et voulaient  perturber les activités. Mais grâce à l’amour du travail et de la patrie de certains ressortissants de cette commune en collaboration avec l’administration, tous les projets prévus ont été réalisés avec succès.    Au niveau de l’administration, M. Mazimpaka a indiqué qu’il a effectué des descentes dans les zones et dans les quartiers afin de se rendre compte comment l’administration à la base collabore avec la population. Et à l’issue de ces descentes, il a constaté qu’il y a certains chefs de quartier qui ne collaborent pas bien avec la population. Et ceux-là freinent le développement, car ils ne veulent pas impliquer la population et oublient que  l’union fait la force. C’est pourquoi, il  les a conseillés de changer de comportement, et de travailler main  dans la main et de conjuguer les efforts dans les travaux de développement. Car le développement communal, voire le développement du pays est l’objectif principal de tout un chacun afin d’atteindre le développement durable. 

Fidès Ndereyimana

Ouvrir