Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNE MUKAZA> Célébration de la fête communale, édition 2017

Une occasion pour les ressortissants de la même commune de s’auto-évaluer

 

DSC07137Le Premier vice-président de la république du Burundi, Gaston Sindimwo, s’est joint aux natifs de la commune Mukaza dont il est natif, pour célébrer cette fête.Le Premier vice-président de la république du Burundi, Gaston Sindimwo, s’est joint aux natifs de la commune Mukaza dont il est natif, pour célébrer cette fête.

 

Les festivités ont commencé par l’inauguration d’un bloc de maternité au centre de santé de Jabe, suivie par une marche vers le lieu où se déroulaient les cérémonies. Pour l’administrateur de la commune Mukaza, Issa Désiré Mazimpaka, la fête communale de cette année arrive au moment où la situation sécuritaire est bonne dans toute la commune. Ainsi, il a signalé que les autorités communales, en collaboration avec les natifs, ont fait des investigations et elles ont trouvé que ceux qui perturbaient la situation sécuritaire dans la commune Mukaza ne sont pas réellement des natifs de cette commune. C’est pour cette raison que des mesures ont été prises pour punir sérieusement ceux qui seront coupables de la perturbation de la sécurité. Car ceux-là ont des objectifs de salir les ressortissants de la mairie de Bujumbura en les taxant d’irresponsabilité.    Quant au Premier-vice président de la république du Burundi, il a dit que la fête communale est une occasion pour les ressortissants de la même commune de s’auto-évaluer sur le pas déjà franchi dans le développement de leur commune. Ainsi, M. Sindimwo a exhorté la population de la mairie de Bujumbura  à travailler main dans la main en évitant de prêter oreille attentive aux détracteurs et fauteurs de troubles. Il a rappelé aux ressortissant de la mairie de Bujumbura en général et aux natifs de la commune Mukaza en particulier de prôner la culture de la paix et de l’unité pour barrer la route aux traitres et autres mercenaires de la nation burundaise. Il a remercié le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza pour avoir donné une grande considération aux natifs de la mairie de Bujumbura en procédant à des nominations à des postes de grande responsabilité. Car c’est pour la première fois qu’un Premier-vice président de la République et deux ministres, natifs de la mairie de Bujumbura, se retrouvent dans un gouvernement dans l’histoire politique du pays, a-t-il insisté.   Le Premier-vice président de la République a aussi conseillé les natifs de la mairie de Bujumbura, surtout ceux de la commune Mukaza, de renforcer la quadrilogie pour sauvegarder la paix et s’atteler aux travaux de développement. 
Fidès NDEREYIMANA

Ouvrir