Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCES DE MURAMVYA ET KAYANZA > Inauguration de certaines œuvres par le chef de l’Etat

« Profitons de notre indépendance, de la paix et de la sécurité pour construire notre pays »

 

DSC 19901Dans la poursuite de la célébration du 55e anniversaire de l’indépendance de notre pays, le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza, a procédé, le mardi 1er août 2017, à l’inauguration de certaines œuvres réalisées par les communes et les populations à travers les travaux de développement communautaire et avec l’appui du Bureau de la présidence de la République du Burundi, dans certaines communes des provinces de Muramvya et Kayanza. Et dans ses discours, le chef de l’Etat a interpellé les populations de ces deux provinces à renforcer la paix et la sécurité afin de développer le pays en général et leurs communes respectives en particulier.

 

A Muramvya, plus précisément dans la commune Bukeye, le chef de l’Etat a inauguré le nouveau bureau de cette commune, une infrastructure de deux niveaux avec trente bureaux. Selon l’administrateur de la commune Bukeye tous les services de la commune seront abrités dans cette même infrastructure. Dans son mot d’accueil, le gouverneur de la province de Muramvya, a d’abord indiqué que la paix et la sécurité règnent sur tout le territoire de la province. Il a ensuite ajouté que les populations cohabitent très étroitement dans leurs différences et qu’elles sont toutes au travail. « En plus du nouveau bureau de la commune Bukeye qui vient d’être inauguré par le président de la République, il y a beaucoup d’autres infrastructures dans les autres communes de la province qui ont été construites par la population », a informé le gouverneur de Muramvya. Il a terminé en remerciant très vivement le chef de l’Etat qui ne cesse de rejoindre chaque fois les populations sur le lieu de travail afin de les soutenir et les encourager dans leurs projets de développement.

« C’est l’unité qui pourra nous amener au développement durable »

Quant au président de la République, il a indiqué que c’est un grand honneur pour le pays en général et pour la commune Bukeye en particulier d’avoir construit une infrastructure du genre. Le chef de l’Etat a en plus demandé aux populations locales ainsi qu’à tous les natifs des communes de songer chaque fois à initier les projets de développement dans leurs communes respectives. M. Nkurunziza a également rappelé aux habitants de Bukeye que depuis le règne des rois au Burundi, c’est la province de Muramvya qui était à la tête du pays, et même le héros de l’indépendance du Burundi a étudié dans cette même commune. « Alors, c’est un grand honneur pour le pays et pour votre province. Et il faut que vous profitiez de cette opportunité et continuiez à travailler pour que votre province soit toujours le modèle des autres provinces du pays», a encouragé le chef de l’Etat.
Dans la politique du gouvernement du Burundi de lutter contre la corruption ; les malversations économiques ; le commerce illicite ; le détournement des biens publics et autres, M. Nkurunziza a affirmé que le revenu du pays a augmenté d’une façon très satisfaisante. « Et cela ne pourra pas empêcher que les cinq cent millions FBu du budget alloués à chaque commune soient bientôt augmentés afin d’encourager les communes de continuer à réaliser leurs propres projets de développement », a précisé M. Nkururnziza. Pour ce qui est des différentes infrastructures qui ont été construites dans les différentes communes de ces deux provinces, le chef de l’Etat a promis qu’il devra se disponibiliser pendant deux ou trois jours afin d’inaugurer toutes ces infrastructures.

« Avoir l’indépendance, c’est avoir le droit d’organiser le pays »

Après l’inauguration du nouveau bureau de la commune Bukeye, le chef de l’Etat s’est directement rendu dans la province de Kayanza en commune Gatara où il a procédé à l’inauguration du Lycée technique de Kivuruga. Cette école est également construite en étage. Le chef de l’Etat a d’abord fait un aperçu sur l’état de développement du Burundi depuis son indépendance, où il a informé que dans quarante cinq ans d’indépendance, le Burundi n’avait que 1 900 écoles et cinq universités seulement. « Mais, actuellement, dans dix ans seulement, plus de cinq mille écoles et trente cinq universités ont été construites au niveau de tout le pays. En plus de cela, nous prévoyons construire les bureaux de tous les chefs des collines au niveau national. Et cela est l’importance d’avoir l’indépendance parce qu’avoir l’indépendance, c’est avoir le droit d’organiser le pays et réaliser vos projets de développement », a affirmé M. Nkurunziza. Ce dernier a en plus mentionné que chacun peut se demander où étaient les autorités qui dirigeaient le pays pendant ce temps là. « Alors, le temps que nous avons perdu suffit. Il faut que nous profitions de notre indépendance , de la paix et la sécurité qui règnent dans notre pays afin de s’atteler au développement de notre patrie », a insisté le chef de l’Etat.
Pour clôturer les activités de la journée du mardi, le chef de l’Etat a distribué une aide constituée par le riz aux familles vulnérables de la zone Kivuruga en commune Gatara de la province de Kayanza.

Avit Ndayiragije

Ouvrir