Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

CNAP> Réunion de sensibilisation

Echanger sur le rôle des médias dans la collecte des données sur les violences armées au Burundi

 

Dans la poursuite de ses activités d’information, de sensibilisation et de communication sur la lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres (ALPC), la Commission nationale permanente de lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres (CNAP), a organisé le mardi 11 juillet 2017, une réunion de sensibilisation à l’intention des journalistes de différents médias. C’était pour échanger sur le rôle des médias dans la collecte des données sur les violences armées. « Une étroite collaboration entre la CNAP et les médias dans la sensibilisation sur les effets des ALPC permettra au gouvernement de surmonter ce fléau ».

 

Selon Laurent Kabura, commissaire et président de la CNAP, cette réunion est organisée dans le but d’échanger sur les moyens de collecte des informations sur les violences armées au Burundi afin de s’impliquer davantage dans cette tâche qui intéresse beaucoup le secteur public et privé. M. Kabura a ajouté que pour une bonne réussite dans sa mission, la CNAP doit collaborer très étroitement avec les différents médias pour relayer toutes les informations nécessaires au niveau national, et sensibiliser sur les effets de la détention illégale des armes à l’endroit des populations afin de lutter ensemble contre ce fléau qui, actuellement, présente un enjeu majeur sur la vie de la population et sur le développement du pays.

La CNAP est satisfait du pas déjà franchi

« En tant que machine qui aide le gouvernement du Burundi dans la mise en œuvre de certaines politiques, et avec la conjugaison de nos efforts, je suis sûr que nous allons bien surmonter ce fléau », a espéré M. Kabura. Concernant la lutte contre le trafic illicite des armes, M. Kabura a informé que le gouvernement du Burundi s’est engagé à travailler en collaboration avec ses pays voisins mais aussi de former ses agents qui travaillent sur les différents postes frontaliers du pays. Quant à la question qui concerne l’état des lieux du désarmement au Burundi, il a signalé que la mission de la CNAP est d’informer et sensibiliser sur la lutte contre la prolifération des ALPC afin que les populations soient conscientes des problèmes liés à la détention illégale des armes. « Depuis la mise en place de cette commission par le gouvernement du Burundi, et avec les statistiques des armes remises et saisies d’une année à l’autre, nous sommes satisfaits du pas déjà franchi », a mentionné M. Kabura. Ce dernier demande à tout un chacun qui détient illégalement une arme de la remettre volontairement. Il a profité de l’occasion pour présenter le rapport du premier semestre de l’an 2017.
Avit NDAYIRAGIJE

Ouvrir