Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNAUTE EST-AFRICAINE> Clôture de la huitième conférence sur le pétrole et exhibition

Vers la mise en place du cadre légal régissant l'exploitation et la commercialisation des produits pétroliers

 

DSC 0743La Huitième conférence de la Communauté est-africaine sur le pétrole et exhibition (EAPCE’17) qui a été organisée du 7 au 9 juin 2017 a été clôturée le vendredi 9 juin 2017 par le ministre burundais de l’Energie et des mines, Côme Manirakiza. Les participants ont eu l’occasion de voir ensemble le cadre légal régissant l'exploitation et la commercialisation des produits pétroliers dans leurs pays d'origine.

 

Au terme de l’EAPCE’17, les participants ont suggéré de s'asseoir ensemble pour élaborer les mêmes lois régissant le secteur pétrolier dans tout les pays de la Communauté est-africaine (CEA), a indiqué le ministre Côme Manirakiza, en marge de la clôture de la conférence.
Côme Manirakiza a fait savoir qu’au Burundi, les recherches continuent sur le pétrole se trouvant dans le bassin du lac Tanganyika et la plaine de la Rusizi. Des consultations entre les pays qui partagent le lac Tanganyika, à savoir : le Burundi, la République démocratique du Congo (RDC), la Tanzanie et la Zambie sont en cours pour voir ensemble les modalités d'exploitation du pétrole dans ce lac.
Le Secrétaire général de la CEA, Libérat Mpfumukeko a, quant à lui, indiqué que la CEA ne ménagera aucun effort pour faciliter les conférences d'échange afin de développer le secteur pétrolier dans la région de l'Afrique de l'Est. Il a invité les pays membres de la CEA à travailler ensemble, de bien cordonner les projets et de s'impliquer davantage dans les initiatives de la Communauté.
Pendant trois jours, les délégués venus des pays membres de la CEA ont discuté sur le cadre juridique, politique et l'environnement commercial général qui règne dans la région. Différents experts ont mené des présentations sur l'état des lieux en matière d'exploration du pétrole. Les participants ont eu l’occasion de voir ensemble le cadre légal régissant l'exploitation et la commercialisation des produits pétroliers dans leurs pays d'origine. Il a été démontré que l’EAPCE aide à promouvoir et à démontrer le potentiel régional en termes d’exploration, de développement des infrastructures, d’investissement et de production dans le secteur pétrolier et gazier.
Certains délégués des pays membres de la CEA ont reçu des cadeaux en guise de reconnaissance.
Eric Mbazumutima

Ouvrir