Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

PROVINCE DE CANKUZO > Travaux de développement communautaire par le secrétaire général du parti CNDD-FDD

Il a rappelé les éléments de la devise nationale

 

IMG 79Le secrétaire général du parti CNDD-FDD, Evariste Ndayishimiye, s’est joint le vendredi 09 juin 2017 à la population de la province de Cankuzo dans les travaux de développement communautaires. Les travaux consistaient au mélange des différents matériaux pour la construction d’un stade moderne au chef-lieu de cette province. Il est revenu sur la devise nationale.

 

S’adressant à la population présente à cette activité, le secrétaire général du parti au pouvoir, Evariste Ndayishimiye, a insisté sur les trois éléments de la devise de la République du Burundi qui est l’Unité-Travail-Progrès. A propos de l’unité, il a indiqué que certains Burundais ne comprennent pas sa signification. Ils la comprennent de façon abstraite. Mais, elle est le commencement de tout. Il a précisé que s’il y a l’absence d’unité, aucune communauté ne peut se développer suite aux divergences.
En donnant l’importance à l’unité, M.Ndayishimiye s’est basé sur la manière dont l’activité du jour s’est passée. En effet, il a expliqué qu’à partir du moment où tous les participants audits travaux se sont décidés de se mettre sur une chaîne pour amener le matériel au lieu de construction, le travail est devenu facile par rapport au moment où chacun travaillait seul et faisait des va-et-vient. Pour cela, il a rappelé que tous les Burundais sont tous des frères, filles et fils d’une même mère-patrie, ayant en commun une même langue, une histoire,… «Ne cédons pas à la tentative de ceux qui cherchent toujours à nous diviser», a-t-il insisté. Les membres de différents partis politiques sont ainsi appelés à cohabiter pacifiquement et harmonieusement, et à travailler main dans la main pour le développement du pays.

Ignorance de la parole de Dieu

Concernant le travail, le secrétaire général du parti CNDD-FDD a insisté sur la détermination du parti au pouvoir à lutter contre la pauvreté. Pour arriver au progrès, la deuxième étape est le travail. Il a dit qu’il y a ceux qui ne travaillent pas disant qu’ils vont manger ce qui sera récolté par d’autres. Ils ignorent qu’ils sont dans le péché d’après la parole de Dieu. Si quelqu’un mange alors qu’il n’a pas travaillé, il suce le sang de ceux qui ont travaillé. « Que chaque Burundais fasse sien le combat contre la pauvreté en initiant des microprojets de développement, en investissant surtout dans l’agro-élevage. Nous devons faire en sorte que chaque bouche burundaise ait à manger », a martelé M. Ndayishimiye. En concluant, le secrétaire général du parti CNDD-FDD a rappelé qu’en s’unissant en travaillant main dans la main, le Burundi va atteindre le progrès par les efforts des Burundais eux-mêmes.
Vincent Mbonihankuye

Ouvrir