Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNAUTE EST-AFRICAINE> Exposition d’exhibition sur le pétrole

Des potentialités pour le Burundi

 

DSC 0662Une exposition d’exhibition sur le pétrole est organisée à l’occasion de la huitième conférence de la Communauté est-africaine sur le pétrole et exhibition (EAPCE’17) du 7 au 9 juin 2017 à Bujumbura dans les enceintes de l’hôtel Le panoramique. Cette exposition donne l’occasion aux pays membres de la Communauté est africaine (CEA) de montrer leurs potentialités d’exploration du pétrole et du gaz.

 

Des stands à exposition des pays membres de la CEA sont installés. La rédaction s’est entretenue avec le responsable du stand burundais, Dieudonné Nzohabonimana, conseiller technique à la direction de la Recherche du cadastre minier au ministère de l’Energie et des mines.
Selon notre source, l’exploration du pétrole au Burundi est à la phase préliminaire de la recherche. Ainsi, deux forages ont été effectués à Buringa et à Rusizi mais ne sont pas encore effectués au niveau du lac Tanganyika faute de moyens. D’après M. Nzohabonimana, cette phase est déjà faite au niveau des prospections sismique, gravimétrique et géophysique (magnétique aéroportée). Les indicateurs montrent la présence des réserves du pétrole dans deux zones essentielles, à savoir le lac Tanganyika et la plaine de la Rusizi. Ces zones sont subdivisées en quatre blocs, entre autres le bloc A, le bloc B et le bloc C situés dans le bassin de la Rusizi et le bloc D situé dans le bassin de Kigoma.
Un projet de quatre pays, à savoir le Burundi, la Tanzanie, la République démocratique du Congo et la Zambie, est en cours de réalisation dans le but d’identifier les points communs d’exploration du pétrole.
Dieudonné Nzohabonimana précise que le Burundi présente des potentialités significatives du pétrole, mais son exploitation nécessite des investisseurs pour appuyer le pays. Les chambres de conserve du pétrole existent, mais nécessitent de pousser plus loin les travaux de recherche.
Parmi les pays membres de la CEA, la Tanzanie, l’Ouganda et le Kenya ont le plus de potentialités d’exploration du pétrole et du gaz. Des milliards de baril ont été découverts dans ces pays.
Eric Mbazumutima

Ouvrir