Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

COMMUNAUTE EST- AFRICAINE> Huitième Conférence sur le pétrole et exhibition

Une destination émergente pour l’exploitation du pétrole et du gaz

 

DSC 0213La huitième Conférence de la Communauté est africaine sur le pétrole et exhibition (EAPCE’17) se tient à Bujumbura du 7 au 9 juin 2017. Les délégations des pays membres de la Communauté est-africaine (CEA) échangent les idées sur les opportunités d’investissement dans le secteur pétrolier

 

Les cérémonies d’ouverture des activités se sont déroulées le mercredi 7 juin 2017 sous le haut patronage du président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza.
La Conférence se tient avec la participation des membres du gouvernement burundais, les membres de l’Assemblée législative de la CEA, les membres du corps diplomatique et les délégations des pays de la CEA, les investisseurs et bien d’autres.

Les pays membres de la CEA disposent de pas mal de réserves énergétiques

Dans son discours d’ouverture, Pierre Nkurunziza a mentionné que l’EAPCE 2017 est un moment d’examiner là où on est dans le développement du secteur pétrolier. Il a poursuivi en disant que les pays membres de la CEA disposent de pas mal de réserves énergétiques. Selon lui, ces pays ne dépendront plus de l’importation des produits pétroliers. Pour atteindre les objectifs, il a précisé que la paix et la sécurité sont primordiales dans les pays membres de la CEA. Ces pays doivent maintenir la paix et la sécurité non seulement à l’intérieur de la Communauté, mais aussi à l’extérieur. Les pays membres de la CEA doivent travailler ensemble malgré les divergences culturelles et historiques, a dit le chef de l’Etat. Comme membres de la CEA, tous les pays doivent essayer de travailler en synergie sur les questions de développement.
Le ministre burundais de l’Energie et des mines, Côme Manirakiza a, quant à lui, indiqué qu’à la célébration du 14e anniversaire de l’EAPCE, le forum a été d’une grande importance dans la promotion de l’investissement pétrolier dans la région. Depuis la création de l’EAPCE, a-t-il souligné, d’énormes réussites ont été réalisées dans les secteurs du carburant et du gaz en Tanzanie, en Ouganda et au Kenya. Avec l’intégration du Sud-Soudan dans la CEA, le potentiel pétrolier a beaucoup augmenté. Au Burundi, l’exploration de ressources pétrolières dans la Rusizi a commencé en quatre blocs. L’exploration continue dans d’autres pays membres ; la quantité de 750 millions de barils de pétrole a été découverte au Kenya ; de 6,5 milliards de baril découverte en Ouganda, etc.

Une occasion d’échanger les idées et les informations

Sous le thème « L’Afrique de l’Est : une destination émergente pour l’exploitation du pétrole et du gaz et le développement des infrastructures et la commercialisation», cette conférence donne l’occasion aux participants d’échanger les idées et les informations sur le développement de la région et apprendre de nouvelles opportunités d’investissement
Au cours de cette Conférence, chacun des pays membres de la CEA fait une présentation des réalisations et des perspectives du secteur pétrolier dans les domaines de la politique, la régulation et les cadres institutionnels. Ces pays font le point sur la planification, les activités et les opportunités de l’investissement.
A la fin de l’ouverture de la Conférence, le chef de l’Etat a effectué une visite guidée des stands d’exhibition.
Il sied de mentionner que l’EAPCE organise les conférences biannuelles et exhibition sur la potentialité et les opportunités d’investissements pétroliers dans les pays membres de la CEA. La huitième Conférence se tient à Bujumbura après la septième tenue à Kigali au Rwanda en 2015. La première a eu lieu à Nairobi au Kenya en 2003.

Eric Mbazumutima



Ouvrir