Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

Sénat> Ouverture solennelle de la session ordinaire du mois de juin

Plusieurs projets de lois seront analysés et adoptés

 

DSC 5117Le président du sénat, Réverien Ndikuriyo, a procédé, le lundi 5 juin 2017, à l’ouverture solennelle de la session ordinaire du mois de juin. Il a remercié tous ceux qui avaient répondu présents à ce rendez-vous et s’est réjoui des réalisations des sénateurs au cours de leurs vacances parlementaires. Il a aussi passé en revue les réalisations des sénateurs au cours de cette période de vacances sans oublier de parler du programme et de l’agenda des travaux prévus pour la session qui vient de débuter.

 

Selon le président du Sénat, l’ouverture de cette session est une occasion pour féliciter les sénateurs pour les travaux accomplis pendant la période des vacances parlementaires du mois de mai. Il les a également félicités pour avoir animé des ateliers de sensibilisation de la jeunesse scolarisée sur la lutte contre les grossesses non désirées et les mariages précoces. « Il est grand-temps que les jeunes garçons se ressaisissent et rompent avec le vagabondage sexuel », a-t-il ajouté. M. Ndikuriyo a aussi indiqué que ce programme s’inscrit dans le même cadre que celui de la sensibilisation des couples en concubinage à régulariser leur mariage selon le Code des personnes et de la famille.
M. Ndikuriyo s’est aussi réjoui du fait que cette session est ouverte quelques jours après le sommet des chefs d’Etat de la Communauté est-africaine et les a remerciés pour avoir montré leur position à l’égard des sanctions prises par l’Union européenne contre le Burundi. Il a également félicité le parlement panafricain pour avoir confirmé, en sa séance devant le président de la Commission Paix et sécurité de l’Union africaine, qu’il n’y a pas de problème de sécurité au Burundi, se basant sur le rapport de la mission d’enquête du parlement panafricain au Burundi.
Il a terminé en indiquant que, conformément à la Constitution de la répu- blique du Burundi en son article 18, le gouvernement du Burundi a envoyé seize projets de loi pour analyse et adoption. Il a aussi fait savoir qu’au cours de cette session parlementaire de juin, les sénateurs vont poursuivre des descentes sur terrain et le contrôle de l’action gouvernementale conformément à la loi. Selon lui, ils vont également continuer à cimenter les relations d’amitié avec d’autres parlements.

Astère NDUWAMUNGU

Ouvrir