Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

ASSEMBLEE NATIONALE> Ouverture de la session de juin 2017

Seize projets de lois sont inscrits au calendrier

 

DSC05561Le président de l’Assemblée nationale a procédé le lundi 5 juin 2017 à l’ouverture de la session parlementaire ordinaire de juin 2017. Au cours de cette session ordinaire de juin, l’Assemblée nationale se penchera sur les 16 projets de lois inscrits à l’ordre du jour qui lui ont été envoyés par le gouvernement.

 

Dans son discours d’ouverture, le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda, a fait savoir que les vacances parlementaires de mai 2017 ont permis à chaque député de renouer ses relations avec sa circonscription électorale et de prendre connaissance des préoccupations de la population.
Sur le plan législatif, M. Nyabenda a indiqué qu’au cours de la session de juin 2017, l’Assemblée nationale se penchera sur les projets de lois inscrits à l’ordre du jour. Ce sont, entre autres, le projet de loi relatif à l’insolvabilité du commerçant au Burundi, le projet de loi portant système national de paiement, le projet de loi régissant les activités bancaires, le projet de loi portant ratification par la république du Burundi du protocole sur les mesures sanitaires et phytosanitaire de la Communauté est-africaine, etc. Pour cela, le président de l’Assemblée nationale a sollicité les membres du gouvernement pour qu’ils poursuivent leur habituelle collaboration avec l’Assemblée nationale en apportant leurs éclaircissements indispensables à l’analyse des projets de lois.
S’agissant des descentes sur terrain, le mois de mai a été marqué par une campagne intensive de sensibilisation de la population, des administratifs et des corps de défense et de sécurité sur la préservation de la paix et de la cohésion sociale, l’observation des bonnes mœurs de la culture burundaise ainsi que la lutte contre la corruption et l’exportation frauduleuse des produits stratégiques tels que le café, les minerais et le sucre.
Cette campagne visait également à motiver tous les Burundais à aimer et bâtir leur patrie en s’attelant au travail. Le président de l’Assemblée nationale a saisi cette opportunité pour les encourager à continuer à participer massivement aux travaux de développement communautaire et à se regrouper en associations et en coopératives pour créer de petites et moyennes entreprises afin qu’ils produisent des biens destinés à la consommation locale et à l’exportation.

Le bon déroulement des activités est conditionné par le bon état de la paix et de la sécurité

M. Nyabenda a rappelé que le bon déroulement des activités économiques et sociales est conditionné par la paix et la sécurité. C’est pourquoi l’Assemblée nationale a félicité les forces de l’ordre pour avoir réussi au cours du mois de mai à mettre la main sur plusieurs groupes criminels. Ainsi, l’Assemblée nationale sollicite également la vigilance de la population, des administratifs, de la Justice et des Forces de l’ordre pour décourager les saboteurs qui profitent de la diminution du carburant en le cachant en vue de spéculer. M. Nyabenda a rappelé que la consolidation de la paix intérieure et de l’unité nationale est l’un des principaux objectifs nationaux depuis 2005. L’Assemblée nationale a apprécié la démarche adoptée par la Commission vérité et réconciliation (CVR) qui consiste à écouter le peuple dans le but d’aider à se remémorer son passé et à mieux gérer les blessures causées par les crises. La CVR est encouragée à poursuivre ses efforts destinés à permettre au peuple burundais à forger une mémoire collective, réparatrice et réconciliatrice.
Sur le plan du dialogue inter-burundais, l’Assemblée nationale a félicité la Commission nationale du dialogue inter-burundais (CNDI) pour son rapport final contenant les doléances des milliers de Burundais représentant toutes les couches de la population burundaise.

Fidès NDEREYIMANA

 

Ouvrir