Publications de Presse Burundaise, Rohero I Avenue de la JRR N°17 Immeuble le SAVONNIER, Téléphone standard : (257) 22 22 62 32, Fax :(257) 22 22 58 94, email: pressequotidienne@yahoo.fr

EGLISE DU ROCHER DE BUYE> Office dominical du chef de l’Etat

« Il n’y a pas de parole supérieure à celle de Dieu »

 

DSC 0189A l’occasion de la fête de Pentecôte, le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, s’est joint aux chrétiens de l’Eglise du Rocher de Buye en commune Mwumba de la province de Ngozi dans l’office dominical, le dimanche 4 juin 2017. Le chef de l’Etat a indiqué qu’il n y a pas de parole supérieure à celle de Dieu.

 

Dans cette prière dominicale de la fête de pentecôte, le chef de l’Etat a rappelé que c’est une journée extraordinaire. Elle nous rappelle l’envoi du Saint Esprit par Jésus-Christ à ses apôtres. Le chef de l’Etat a alors demandé à Dieu Tout Puissant la bénédiction pour le peuple burundais.
Selon le chef de l’Etat, la fête de Pâques est suivie par l’Ascension du Seigneur au ciel. La Pentecôte est l’autre journée que Dieu a mis en place qui symbolise la venue du Saint Esprit sur les apôtres, a dit le chef de l’Etat. La Pâques signifie traverser, le Dieu qui a sauvé Israël est celui qui a sauvé le Burundi. Avant que Jésus-Christ monte au ciel, il a fait beaucoup de miracles sur la terre. Mais cela n’a pas empêché les gens de lui tourner le dos jusqu’à le crucifier.
Les enseignements du chef de l’Etat se sont basés sur les Saintes écritures de la Bible tirées des actes des apôtres 2 : 1:7 et 17 : 21. Se référant à ces écritures, le chef de l’Etat a indiqué qu’il n’y a pas de parole supérieure à celle de Dieu. Il a aussi fait savoir que c’est la première fête de Pentecôte qui arrive au moment il était en train de prêcher la parole de Dieu.
La fête de Pâques, celle de l’Ascension et la Pentecôte sont des fêtes qui se suivent. Quand quelqu’un est mort, son entourage éprouve de l’angoisse et du chagrin. Imaginez-vous alors pour le cas de Jésus-Christ quand il est mort alors qu’il faisait des miracles et du bien pour les gens, a dit M. Nkurunziza. Avant de monter au ciel, Jésus a pris le temps de préparer les gens. La parole de Dieu dit à son peuple de ne plus oublier d’où il est venu, quand il trouve du bonheur. Jésus a dit à son peuple que quand il priera en son nom, il trouvera ce qu’il cherche, a signifié le chef de l’Etat.
Tout simplement Jésus a demandé aux gens de croire en lui. Il leur a dit qu’il veut aller chez son Père pour leur préparer des belles places et qu’il reviendra pour les prendre, a dit le chef de l’Etat. Le Christ a révélé aux gens qu’il est le chemin qui mène vers son Père, que personne ne peut y arriver sans passer par lui.
Selon le chef de l’Etat, le problème qui se pose est de savoir si les gens exécutent le devoir que leur a laissé le Christ qui est celui de prêcher la parole de Dieu. La plupart des gens sont coincés par la méconnaissance, il faut prier s’il vous plaît, a dit le chef de l’Etat. Depuis cette fête de Pentecôte de 2017, le chef de l’Etat a promis de ne plus s’absenter à prêcher la parole divine pour les autres fêtes de Pentecôte qui vont suivre.
Dans ses enseignements, le chef de l’Etat a donné la liste composée de 9 éléments qui vont de pair avec le Saint Esprit. Il a dit notamment que celui qui est plein du Saint Esprît devient un prédicateur de la parole de Dieu. Quelqu’un plein du Saint Esprit a, chaque fois, la force qui le pousse à la recherche de Dieu.

Martin Karabagega

Ouvrir